Cet article n'est pas disponible depuis votre région

L'Espagne, premier producteur de fruits tropicaux d'Europe

Par Cinzia Rizzi  & Euronews
L'Espagne, premier producteur de fruits tropicaux d'Europe
Tous droits réservés  euronews   -  

Sur la côte sud-est de l'Espagne, à quelques kilomètres des plages dorées d'Alicante, l'incroyable climat méditerranéen permet la production de fruits aux excellentes propriétés gustatives et nutritionnelles.

Dans cet épisode de Here We Grow, nous vous emmènerons de la Communauté autonome de Valence à l'extrême sud de l'Espagne, en Andalousie, pour découvrir quelques fruits caractéristiques qui ont conduit à une révolution agricole dans le pays.

La grenade Mollar de Elche, sucrée et rosée

Faibles précipitations et fort taux d'ensoleillement : les conditions sont parfaites pour cultiver l'une des grenades les plus précieuses au monde : la grenade Mollar de Elche, qui bénéficie de l'appellation d'origine protégée.

Il s'agit d'une variété de grenade très spécifique, comme nous l'explique Susi Bonet, directrice commerciale de la coopérative Cambayas : "Cette grenade est différente de toutes les autres en raison de sa couleur. A l’extérieur, elle a une couleur rosée, elle n’est jamais rouge. Et à l'intérieur les graines sont rouges, sucrées et douces. On peut donc manger les graines contrairement à d'autres variétés".

La grenade Mollar de Elche fait aussi partie de ce que l’on appelle les "superfruits" : "C'est un superfruit car il donne de la vitalité, mais ce sont surtout ses valeurs antioxydantes qui caractérisent ce fruit", précise Susi Bonet.

Une fois que les grenades ont été cueillies, elles sont transportées vers des centres de conditionnement, où elles sont soigneusement triées, emballées et conservées à des température comprises entre 4 et 8 degrés Celcius.

La préparation et le conditionnement à la source garantissent également la traçabilité : l'emballage dans lequel sont expédiées les grenades doit porter des indications obligatoires pour l'appellation d'origine protégée.

Les grenades entament ensuite leur voyage vers les marchés et supermarchés d'Europe. L'Espagne est le principal producteur de grenades de l'Union européenne et la région d'Elche représente 75 % de la production nationale.

L'Andalousie, le royaume des fruits tropicaux

Ce fruit exotique n'est pas le seul à être largement exporté par l'Espagne. L'Andalousie, où le soleil est visible près de 300 jours par an, est appelée le "jardin potager européen des fruits tropicaux", grâce au climat subtropical parfait pour cultiver les mangues et les avocats.

En raison de sa richesse en vitamines, de sa douceur et de son absence de fibres, la mangue est un fruit particulier. Elle est désormais considérée comme un fruit local en Espagne. Comme nous l'explique Juan Antonio Reyes, PDG de Reyes Gutiérrez : "La culture des fruits tropicaux remonte aux années 70 environ, où celle de l'avocat a débuté, et à partir des années 80, la culture de la mangue a commencé. L'avocat et la mangue étaient cultivés à l'origine dans les îles Canaries et ont été introduits sur le continent à cette époque".

Les autres pays producteurs transportent les fruits verts - pour qu'ils mûrissent pendant un voyage de plusieurs semaines - Ici, les mangues sont disponibles sur les étalages en moins de 48 heures après avoir été récoltées.

Une caractéristique propre à ces fruits espagnols : "Grâce à cette proximité, vous pouvez cueillir la mangue au moment optimal de sa maturation et l'amener au marché dans un état optimal pour sa consommation, explique Antonio Reyes. Et évidemment, un fruit acheté à quelques kilomètres de son lieu de récolte a une empreinte carbone beaucoup plus faible".

Un autre fruit tropical a provoqué ces dernières années une révolution dans la cuisine. Ce fruit devenu si "tendance" : c’est l'avocat.

Extrêmement riche en fibres, en minéraux et en vitamines, il contient également des graisses saines, fondamentales pour le régime méditerranéen. Et sa capacité à s’associer avec n'importe quel plat lui confère des avantages uniques.

C'est que confirme Enrique Colilles, PDG de TROPS : "Les aliments à base d'avocat couvrent à eux seuls les besoins d'un être humain pour vivre. Concernant les oligo-éléments et les minéraux, il a du fer, du potassium, du magnésium, et il a de la graisse saine. Il coche vraiment toutes les cases".

Grâce à ses multiples bienfaits, ce super aliment est de plus en plus consommé en Espagne - premier producteur du continent - et dans l'Union européenne.

Mais un élément pourrait modifier les choses : "À cause du changement climatique, les pluies sont de plus en plus sporadiques et quand elles arrivent, elles sont torrentielles. Cela nous affecte donc dans la culture de l'avocat parce que s’’il ne consomme pas beaucoup d'eau, il lui en faut tout de même un peu chaque jour. S'il y a des périodes où il n'y a pas du tout d'eau, l'avocat en souffre", dit Enrique Colilles.

C'est pourquoi les systèmes d'irrigation sont aujourd'hui primordiaux, afin de donner de l'eau quotidiennement à ces avocats.