Cet article n'est pas disponible depuis votre région

A Kherson nouvelle destruction russe d'un dépôt de carburant, Londres promet une aide anti-aérienne

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz
Les deux dirigeants ukrainien et britannique à Kyiv
Les deux dirigeants ukrainien et britannique à Kyiv   -   Tous droits réservés  AP/Ukrainian Presidential Press Office   -  

La Russie continue de frapper les infrastructures énergétiques ukrainiennes pour entraver l'approvisionnement dans tout le pays. Dernier exemple en date, un dépôt de carburant à Kherson.

Malgré ces difficultés, le moral des Ukrainiens reste élevé, surtout après des scènes comme celle-ci, le premier train à arriver à Kherson en provenance de Kiev, depuis des mois.

 Sur Place Svobody, la place principale de Kherson, la musique, même en tenue militaire, tente d'adoucir les souffrances des derniers mois : un soldat joue du violon, les drapeaux ukrainiens flottent et les portraits des disparus émergent parmi les fleurs. la joie de la libération se mèle à  la tristesse.

Des pannes de courant et des coupures de plusieurs heures se produisent dans tout le pays.

Le PDG de la plus grande compagnie d'énergie privée d'Ukraine, DTEK, a conseillé aux Ukrainiens qui peuvent quitter le pays de le faire pour aider à économiser l'électricité.

 Dans son discours quotidien, le Président Zelensky a remercié le Premier ministre britannique Rishi Sunak en visite à Kiev pour l'aide promise à l'Ukraine. Une aide militaire de 57 millions d'euros et une aide humanitaire de 18 millions de d'euros.

Les canons anti-aériens de Londres seront essentiels pour empêcher les destructions par les Russes des infrastructures ukrainiennes vitales.