Poutine sur l'Ukraine : "Oui nous bombardons, mais qui a commencé ?"

Access to the comments Discussion
Par Euronews  avec AFP
Vladimir Poutine lors d'une cérémonie de remise de médailles au Kremlin (8/12/22)
Vladimir Poutine lors d'une cérémonie de remise de médailles au Kremlin (8/12/22)   -   Tous droits réservés  Mikhail Metzel/Copyright 2022 Sputnik

Le Kremlin affirme vouloir toujours libérer le sud et l'est de l'Ukraine, mais reconnaît que la Crimée annexée est vulnérable, alors qu'un nouveau drone a été abattu ce jeudi par la flotte russe en mer Noire.

En marge d'une cérémonie de remise de médailles, Vladimir Poutine a tenu à justifier les bombardements contre les infrastructures énergétiques ukrainiennes. Pour le chef du Kremlin, la Russie ne fait que se défendre :

"Il y a eu beaucoup de bruit à propos de nos frappes sur les infrastructures énergétiques du pays voisin. Oui, nous bombardons . Mais qui a commencé ? Qui a visé le pont de Crimée ?"

Pendant ce temps, dans l'est de Ukraine, la région de Donetsk est toujours le théâtre d'intenses bombardements. Mercredi, une frappe russe sur Kourakhove a fait au moins dix morts selon Kyiv.

La présidence ukrainienne accuse Moscou d'avoir ciblé délibérément des sites civils évoquant un marché, un ascenseur, une station essence et un arrêt de bus.