PUBLICITÉ

Au stade du Santos FC, l'ultime hommage public à Pelé

L'ancien joueur de Santos, Manoel Maria (à gauche) avec le fils de Pelé, Edinho (à droite), lors de la veillée funèbre dans le stade de Santos le 2 janvier 2022.
L'ancien joueur de Santos, Manoel Maria (à gauche) avec le fils de Pelé, Edinho (à droite), lors de la veillée funèbre dans le stade de Santos le 2 janvier 2022. Tous droits réservés NELSON ALMEIDA/AFP or licensors
Tous droits réservés NELSON ALMEIDA/AFP or licensors
Par Camille Pauvarel
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les Brésiliens et admirateurs internationaux du joueur peuvent s'approcher de son cercueil jusqu'au 3 janvier.

PUBLICITÉ

Du mardi 2 janvier 10H au lendemain même heure, les nombreux admirateurs de Pelé peuvent s'approcher de leur roi et le saluer une dernière fois. Quatre jours après la mort du Brésilien à 82 ans, sa dépouille se trouve au centre du stade de la Vila Belmiro qui l'a vu grandir, à Santos, dans l'Etat de São Paulo.

C'est ici que le génie du ballon rond a joué pendant près de deux décennies dans ce club qui a publié sur les réseaux sociaux "Comme il l'a toujours voulu, notre roi éternel Pelé fait ses adieux à Vila Belmiro, sa maison, près de son peuple".

Parmi les personnalités présentes, le président de la FIFA, Gianni Infantino, qui a annoncé vouloir demander à tous les pays de baptiser un stade au nom du triple champion du monde.

Les stars internationales du football Neymar et Cristiano Ronaldo, qui avaient rendu de vibrants hommages à leur idole sur les réseaux sociaux, ont envoyé des fleurs. Toutefois, l'attaquant brésilien du Paris Saint-Germain Neymar n'a pas prévu de se rendre à Santos et est représenté par son père.

Mardi matin, après cette veillée funéraire publique, une procession se déroulera dans les rues de Santos avant l'enterrement réservé à la famille.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mort de Pelé : trois jours de deuil national au Brésil

"Il a fait du football, un art" : les nombreuses réactions au décès de Pelé

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil