Joe Biden dans l'embarras après la découverte de nouveaux documents classifiés chez lui

Access to the comments Discussion
Par Camille Pauvarel
Le président américain Joe Biden répond aux questions de journalistes à la Maison Blanche le 12 janvier 2022.
Le président américain Joe Biden répond aux questions de journalistes à la Maison Blanche le 12 janvier 2022.   -   Tous droits réservés  Andrew Harnik/Copyright 2023 The AP. All rights reserved

Le président américain est sous le feu des critiques après la découverte chez lui d'un nouveau lot de documents confidentiels, deux mois après une première découverte de ce genre dans l'un de ses anciens bureaux.

Jeudi 12 janvier, face à la question franche d'un journaliste de la chaîne Fox News, "Des documents classés à côté de votre Corvette ? Où aviez-vous la tête ? ”, Joe Biden est apparu sur la défensive. "Laissez-moi avoir la chance de parler de tout ça bientôt, si Dieu le veut. Mais comme je l'ai dit plus tôt cette semaine, ma Corvette est dans un garage fermé. Ok, donc ce n'est pas comme si ma voiture était garée dans la rue." a retorqué le président.

Joe Biden a aussi soutenu qu’il coopérait pleinement avec les enquêteurs, histoire de se différencier de son prédécesseur, Donald Trump, lui aussi sous le coup d'une enquête pour la conservation de documents classifiés. L'ancien dirigeant républicain est lui, menacé d'une inculpation fédérale. 

Le parti des Républicains qui contrôle depuis peu la Chambre des représentants s'est empressé de se saisir l'affaire. "Regardez le président Joe Biden, il n'était pas président, il était vice-président. Il a gardé des documents dans différents endroits à l'extérieur. A-t-il utilisé le ministère de la Justice pour faire une descente chez le président Trump ? Pensez-vous que c'était juste ? Ils savaient que cela arrivait au président Joe Biden avant l'élection, mais ils l'ont-il caché au public américain ?", a déclaré à la presse le président Républicain de la Chambre, Kevin McCarthy.

Le ministère américain de la Justice a nommé un procureur spécial pour enquêter sur cet incident.

La Maison Blanche et les avocats de Biden tentent de limiter les dégâts. "Nous sommes persuadés qu'un examen approfondi montrera que ces documents ont été égarés par inadvertance, et que le président et ses avocats ont agi rapidement dès la découverte de cette erreur.", a déclaré à la presse, Karine Jean-Pierre, secrétaire de presse de la Maison Blanche.

Toutefois après l'ancien bureau et une résidence privée du président démocrate certains se demandent si d'autres documents pourraient être découverts ailleurs. Les éléments trouvés dateraient de l'époque où Joe Biden était vice-président de Barack Obama.

Aux États-Unis, une loi oblige les présidents et vice-présidents américains à transmettre l'ensemble de leurs emails, lettres et autres documents de travail aux Archives nationales.