EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Covid en Chine : au moins 60 000 morts depuis un mois, l'OMS demande plus de données

Dans une gare de Pékin, Chine, le 14 janvier 2023
Dans une gare de Pékin, Chine, le 14 janvier 2023 Tous droits réservés Mark Schiefelbein/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Mark Schiefelbein/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que le pic épidémique semble passé en Chine, un rebond n'est pas exclu en raison des millions de Chinois qui s'apprêtent à fêter le Nouvel an lunaire en famille.

PUBLICITÉ

Nouveau signe de l'ouverture de Pékin, après presque trois années de restrictions sanitaires, la liaison ferroviaire à grande vitesse entre Hong Kong et la Chine continentale a rouvert ce dimanche.

Les voyages sont possibles dans les deux sens, avec un test Covid négatif datant de moins de 48 heures. 

Pékin donne des chiffres de la mortalité mensuelle liée au Covid

La fin de la politique zéro Covid, décidée il y a un mois par les autorités de Pékin, a conduit à une forte augmentation des cas, et à une hausse de la mortalité, même si les autorités communiquaient des chiffres très en deçà de ce qui pouvait être observé dans les hôpitaux et les morgues chinoises.

Samedi, Pékin a finalement annoncé au moins 60 000 décès au cours du mois dernier en raison du Covid. Mais l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé des données plus détaillées. La méthode de calcul adoptée par les autorités chinoises en décembre n'inclut que les décès liés à une insuffisance respiratoire, et ne tient pas compte des personnes mortes à leur domicile.

L'OMS avait critiqué cette nouvelle définition chinoise d'un mort du Covid, la jugeant "trop étroite". Samedi, son directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, s'est entretenu avec le ministre Ma Xiaowei, directeur de la Commission nationale de la santé de Chine, a indiqué l'OMS dans un communiqué.

L'OMS réclame plus d'informations

A cette occasion, le patron de l'OMS a salué la publication des nouvelles données, et a appelé Pékin à continuer de partager ces informations avec l'organisation et la population. L'OMS demande par ailleurs des données plus détaillées sur l'évolution de l'épidémie "par province au fil du temps".

Pékin avait fustigé ces critiques et appelé l'OMS à adopter une position "impartiale" sur le Covid. 

Alors que les célébrations du nouvel an lunaire approchent, les autorités craignent un rebond épidémique car des millions de Chinois s'apprêtent à se retrouver en famille, au moment où le pic des contaminations semble être passé. Fin décembre, près de 3 millions de patients dans tout le pays avaient consulté pour de la fièvre, contre moins de 500 000 au 12 janvier, selon les chiffres communiqués samedi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Covid : de plus en plus de pays européens imposent un test aux passagers venant de Chine

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine