Covid : de plus en plus de pays européens imposent un test aux passagers venant de Chine

Des passagers arrivant de Chine subissent un test de dépistage du COVID-19
Des passagers arrivant de Chine subissent un test de dépistage du COVID-19 Tous droits réservés Alessandro Bremec/LaPresse via AP
Par Efi KoutsokostaYolaine de Kerchove (traduction)
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des passagers en provenance de Chine sont arrivés ce mardi matin à l'aéroport de Bruxelles. Ils présentaient tous un test de dépistage Covid négatif et les eaux usées de l'avion ont été analysées.

PUBLICITÉ

Un vol en provenance de Pékin vient d'atterrir à Bruxelles après presque 3 ans de fermeture des frontières à cause de la pandémie.

Les passagers en provenance de Chine sont désormais libres de se rendre en Europe, mais les inquiétudes concernant de nouvelles infections ou variants s'intensifient.

Certains États membres ont imposé de nouvelles mesures telles que la demande d'un test négatif avant le voyage. Mais cela n'a pas découragé les voyageurs chinois.

"J'ai été surprise. Je pensais que c'était fini. Je veux dire le Corona, toute la campagne est passée et maintenant c'est comme si je revivais les trois dernières années".

"Ce n'est pas si difficile en fait. J'ai juste fait un test Covid négatif et voilà".

"Ils attendent devant la porte de l'avion et ils vérifient les résultats du test Covid et ensuite on passe".

Marco n'a pas vu sa femme depuis 4 mois. Elle a dû se rendre en Chine pour voir ses parents mais n'a pas pu revenir. Le retour à la normale rend le couple heureux mais il s'inquiète que rien ne soit encore terminé.

"Je pense que c'est une étape inévitable à franchir après presque trois ans de politiques de verrouillage très strictes. Nous verrons ce qui se passera car le nouvel an chinois arrive et il y aura une énorme migration dans le pays, donc il y aura une autre vague d'infections. Nous n'en savons rien. Nous verrons bien".

La Belgique teste également les eaux usées de tous les avions en provenance de Chine afin de mesurer les nouveaux cas mais surtout les nouveaux variants possibles traversant les frontières. 

Malgré l'existence de recommandations européennes sur la manière de faire face à cette nouvelle réalité, les États membres de l'UE continuent d'adopter des approches et des mesures différentes et tous n'imposent pas le test négatif. 

Actuellement, outre la Belgique, la France, l'Espagne et l'Italie imposent déjà des tests Covid aux voyageurs en provenance de Chine. D'après la Commission européenne, cette mesure serait également suivie par l'Autriche, la Suède, les Pays-Bas et la Grèce. Par contre, d'autres pays comma la Bulgarie, ont décidé de ne pas rendre ces tests obligatoires.

Video editor • Vassilis Glynos

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La pandémie de Covid est encore là, rappellent les experts à Davos

Covid en Chine : au moins 60 000 morts depuis un mois, l'OMS demande plus de données

Il y a "une normalisation de la détention" des migrants