PUBLICITÉ

Coup d'État manqué : Brasilia renforce la sécurité du pouvoir

Les émeutiers sur le toit du Congrès, à Brasilia, le 8 janvier 2023
Les émeutiers sur le toit du Congrès, à Brasilia, le 8 janvier 2023 Tous droits réservés Eraldo Peres/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Eraldo Peres/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les autorités de la capitale brésilienne annoncent le doublement de la sécurité autour des bâtiments gouvernementaux, après les émeutes du 8 janvier.

PUBLICITÉ

Au Brésil, les autorités de la capitale Brasilia annoncent le renforcement la sécurité des bâtiments gouvernementaux saccagés par les émeutiers le 8 janvier, il y a plus d'une semaine.

Le pays est encore sous le choc de la tentative de coup d'État  : le Parti des Travailleurs du Président Lula a exclu toute amnistie pour les responsables.

L'ancien ministre de la Justice de Jair Bolsonaro a été arrêté samedi. Il est soupçonné par les enquêteurs d'avoir participé à l'organisation des émeutes. Jair Bolsonaro lui-même est inclut dans l'enquête pour avoir mis en cause la régularité de l'élection présidentielle d'octobre. Ses soutiens tentent de dédouaner l'ancien chef d'Etat d'extrême-droite, indiquant qu'il n'aurait "pas encouragé" les violences.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Jair Bolsonaro continue d'alimenter l'idée d'une fraude depuis Miami

Brésil : Lula investi, Bolsonaro absent

Assaut du Capitole : les dix temps forts de l’enquête parlementaire sur le rôle de Donald Trump