Jacinda Ardern annonce sa démission : la Première ministre néo-zélandaise épuisée mentalement

Jacinda Ardern le 19 janvier 2023
Jacinda Ardern le 19 janvier 2023 Tous droits réservés Warren Buckland/New Zealand Herald
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Jacinda Ardern annonce sa démission, la première ministre neo-zélandaise avait été élue en 2017 à seulement 37 ans, elle explique ne plus avoir l'énergie pour son poste.

PUBLICITÉ

Elle avait été élue à seulement 37 ans à la tête de la Nouvelle-Zélande.

Cinq ans et demi après, la travailliste Jacinda Ardern annonce qu'elle ne sera pas candidate aux élections d'octobre prochain et qu'elle quittera son poste dans moins de trois semaines.

Je sais ce que ce travail exige, et je sais que je n'ai plus assez d'énergie pour lui rendre justice, c'est aussi simple que cela
Jacinda Ardern
Première ministre néo-zélandaise

Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise : "Voilà pourquoi j'annonce aujourd'hui que je ne me représenterai pas aux élections... Mon mandat de Premier ministre prendra fin dès le 7 février. Ces cinq années et demie ont été les plus satisfaisantes de ma vie, mais il y a aussi eu des défis à relever. Je sais ce que ce travail exige, et je sais que je n'ai plus assez d'énergie pour lui rendre justice, c'est aussi simple que cela."

Après sa réélection en 2020, Jacinda Ardern avait accusé une chute de popularité, notamment en raison de la détérioration de la situation économique.

Son premier mandat avait été marqué par l'attaque de Christchurch, le pire attentat terroriste subit par la Nouvelle-Zélande.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La nationaliste Michelle O'Neill nommée cheffe du gouvernement d'Irlande du Nord

L'Espagne veut empêcher l'accès des mineurs aux sites pornographiques

Poursuivi pour avoir bloqué des migrants en mer, Matteo Salvini dit avoir "rendu service" à l'Italie