EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

En Ukraine, l'artillerie russe aurait intensifié ses frappes dans la région de Zaporijjia

Un char en Ukraine
Un char en Ukraine Tous droits réservés Andriy Dubchak/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Andriy Dubchak/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Ukraine, l'artillerie russe aurait intensifié ses frappes dans la région de Zaporijjia.

PUBLICITÉ

Moscou a accusé samedi l'Ukraine d'avoir bombardé un hôpital à Novoaidar dans la région de Louhansk, faisant 14 morts et 24 blessés. Des images relayées par la télévision d'État russe montrent un bâtiment éventré par une frappe, qui aurait été menée avec des roquettes Himars, de fabrication américaine, selon l'armée russe.

Cette zone reconnue internationalement comme faisant partie de l'Ukraine, est presque entièrement sous le contrôle de Moscou.

Le ministère russe de la Défense a par ailleurs publié des images de missiles tirés depuis le district militaire ouest, des armes destinées selon l'armée à détruire des véhicules blindés ennemis. Difficile de ne pas y voir une réponse de Moscou aux récentes annonces de fournitures de chars occidentaux.

Par ailleurs, l'artillerie russe a intensifié ses frappes sur la région de Zaporijjia au cours des dernières 48 heures, y compris sur des zones civiles, selon le dernier rapport de la chaine de télévision portugaise RTP, partie tourner sur place.

La population craint que ces attaques ne touchent la plus grande centrale nucléaire d'Europe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : des bombardements russes font trois morts à Kherson

En Ukraine, l'année scolaire continue malgré la guerre

Huit personnes mortes dans l'incendie d'un immeuble de bureaux près de Moscou