EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Plus de 400 cas d'abus sexuels sur mineurs par des prêtres catholiques en Italie

La Place Saint Pierre à Rome, en Italie
La Place Saint Pierre à Rome, en Italie Tous droits réservés Alessandra Tarantino/AP
Tous droits réservés Alessandra Tarantino/AP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un nouveau rapport de l'ONG Rete l'Abuso, basé sur la collecte de données pendant 13 ans, demande aux autorités italiennes de lancer une enquête indépendante.

PUBLICITÉ

Plus de 400 cas d'abus sexuels sur mineurs commis par des prêtres catholiques en Italie. C'est le résultat du nouveau rapport de l'ONG Rete L'Abuso.

En l'absence de chiffres officiels et de recherches indépendantes en Italie, l'organisation dirigée par Francesco Zanardi, lui-même victime d’abus dans son enfance, collecte des données depuis 13 ans. L’ONG a publié son rapport le plus détaillé à ce jour, et estime que le nombre total de cas d’abus sexuels en Italie pourrait largement dépasser ceux des autres pays. Le rapport a été envoyé aux autorités italiennes dans l'espoir qu'elles lanceront enfin une enquête indépendante.

"Si vous prenez en considération une longue période de temps, comme en France, où environ 300 000 victimes d'abus ont été identifiées, ici en Italie, les chiffres pourraient être plus de deux fois plus importants. La situation ici est très grave et c'est pourquoi les institutions craignent de faire toute la lumière sur la vérité" expliqueLudovica Eugenio, rédactrice en chef de l'hebdomadaire "Adista".

En 2019, l'ONU a demandé à l'Italie de mener une enquête indépendante, mais jusqu’à présent, la situation n’a pas changé. ECA Global, l'organisation internationale de lutte contre les abus sexuels dans l’Eglise, a également demandé que la question soit traitée au niveau européen.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Italie : des anarchistes demandent la fin du régime carcéral strict 41 bis

Un an après le rapport "Sauvé" en France, où en sont les victimes?

Espagne : une collision ferroviaire fait 13 blessés