EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Tensions entre les garde-côtes philippins et leurs homologues chinois

Image diffusée par les garde-côtes philippins, datant du 6 février 2023.
Image diffusée par les garde-côtes philippins, datant du 6 février 2023. Tous droits réservés AP/Philippine Coast Guard
Tous droits réservés AP/Philippine Coast Guard
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les garde-côtes philippins ont accusé ce lundi leurs homologues chinois de les avoir visés avec un "laser de type militaire" le 6 février dernier.

PUBLICITÉ

Les garde-côtes philippins ont accusé ce lundi leurs homologues chinois d'avoir dirigé un "laser de type militaire" vers l'un de leurs bateaux dans la mer disputée de Chine méridionale, aveuglant temporairement plusieurs membres d'équipage.

L'incident serait survenu le 6 février à une vingtaine de kilomètres de l'atoll Second Thomas, dans l'archipel des Spratleys, où sont stationnés des soldats philippins, a fait savoir Manille dans un communiqué.

Un bateau des garde-côtes chinois a dirigé deux fois un laser vert "de type militaire" vers le navire philippin, "entraînant un aveuglement temporaire de son équipage (présent) sur le pont", a relaté la même source.

Indiquant que le vaisseau chinois a également procédé à des "manœuvres dangereuses", en s'approchant à environ 140 mètres du bateau.

Le patrouilleur philippin participait à une "mission de rotation et de réapprovisionnement" de soldats occupant un navire abandonné de la marine et échoué sur un banc de sable pour faire valoir les revendications territoriales de Manille.

"Le blocage délibéré des bateaux du gouvernement philippin (qui) acheminent de la nourriture et du matériel à nos soldats (...) est un mépris flagrant et une violation claire des droits souverains" de Manille "dans cette partie de la mer occidentale des Philippines", ont déclaré les garde-côtes philippins en désignant par ce terme les eaux à l'ouest du pays.

Malgré l'incident, la mission a pu être menée à bien, a déclaré Armando Balilo, porte-parole des garde-côtes philippins.

Des bateaux privés sont habituellement employés pour le transport de vivres et de matériel et escortés par les garde-côtes.

Medel Aguilar, porte-parole de l'armée philippine, a appelé Pékin à la retenue pour "ne pas commettre d'acte provocateur qui mettrait des vies en danger".

Sollicitée par l'AFP, l'ambassade de Chine à Manille n'a pas commenté dans l'immédiat.

Un espace stratégique aux riches ressources

Des navires d'unités maritimes et de garde-côtes chinois ont également barré la route en août aux bateaux du gouvernement philippin, les empêchant d'atteindre les soldats stationnés dans l'atoll, ont rapporté les garde-côtes de Manille.

Il s'agit du dernier incident maritime en date entre Pékin et Manille, en désaccord au sujet de cette mer, un espace stratégique aux riches ressources énergétiques et halieutiques.

Pékin en revendique la quasi-totalité mais les Philippines ainsi que le Vietnam, la Malaisie et Brunei y ont également des prétentions. La Chine a ignoré un jugement d'un tribunal international selon lequel ses revendications sont sans fondement légal.

Washington et Manille ont convenu début février d'effectuer de nouveau des patrouilles communes en mer de Chine méridionale. Les deux alliés ont dévoilé un accord permettant aux soldats américains d'accéder à quatre bases supplémentaires des Philippines, dans l'optique de contrer la montée en puissance militaire de Pékin dans la région.

En décembre 2022, Manille avait annoncé l'établissement à venir d'une communication directe entre les ministères chinois et philippins des Affaires étrangères afin d'éviter "toute erreur de calcul et de communication" en mer de Chine méridionale. On ignore si ce dispositif a été utilisé dans le cadre de l'incident du 6 février.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ballon "espion" abattu : la Chine fustige la décision américaine

Ballon chinois : Antony Blinken reporte son voyage en Chine prévu dans les prochains jours

La Russie et la Chine mènent des exercices militaires conjoints