PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : l’Assemblée générale de l’ONU exige le retrait russe

Le siège de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, le 23 février 2023
Le siège de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, le 23 février 2023 Tous droits réservés John Minchillo/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés John Minchillo/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Assemblée générale de l’ONU a exigé jeudi un retrait "immédiat" des troupes russes qui ont envahi l’Ukraine il y a un an, votant à une très large majorité une résolution appelant aussi à une paix "juste et durable".

PUBLICITÉ

Ce jeudi, la veille de l'anniversaire de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, l'Assemblée générale de l'ONU s'est prononcé en faveur d'une résolution réclamant à nouveau un "retrait immédiat" des troupes russes et réaffirmant l'attachement à l'intégrité territoriale de l'Ukraine . Au total, 141 pays ont voté pour ce projet, sept contre et 32 se sont abstenus.

En conférence de presse, le Ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba a affirmé: "nous sommes satisfaits du résultat, et le message est clair, peu importe ce que la Russie essaie de faire, et comment elle tente de saper l'ordre international et la solidarité de la coalition en faveur de l'intégrité territoriale de l'Ukraine, elle échoue à chaque fois."

C'est aussi une victoire diplomatique pour la diplomatie européenne, comme l'espérait Josep BorrellHaut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité: "du côté russe, il n'y a qu'une petite poignée de votes, confirmant qu'aux yeux du monde, l'agression contre l'Ukraine doit cesser, et elle doit cesser maintenant. Et ouvrir une porte vers une paix juste, durable et globale."

Un succès au teinté d'amertume, car la Hongie a une fois de plus empêché l'Union européenne d'adopter un nouveau paquet de sanctions. Les Ministres des 27 pays membres doivent se réunir dans les prochains jours pour tenter de parvenir à un accord.

Les États-Unis vont eux-aussi appliquer de nouvelles sanctions "considérables" contre Moscou. Les banques et l’industrie de défense russes devraient en être les cibles principales.

La Maison Blanche a également annoncé qu'elle allait renforcer son nouveau plan d'aide à Kyiv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine: un an après, le pays commémore le conflit

L'Assemblée générale de l'ONU exige le retrait "immédiat" des troupes russes d'Ukraine

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"