Ukraine : le groupe russe Wagner affirme avoir pris " toute la partie orientale" de Bakhmout

Des soldats ukrainiens tirent sur des positions russes près de Bakhmout (8/03/2023)
Des soldats ukrainiens tirent sur des positions russes près de Bakhmout (8/03/2023) Tous droits réservés Libkos/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Ces derniers jours, la pression s'est considérablement accrue sur les forces ukrainiennes défendant Bakhmout.

PUBLICITÉ

Le chef du groupe paramilitaire russe Wagner a affirmé mercredi que ses troupes avaient pris "toute la partie orientale" de la ville de Bakhmout, épicentre des combats dans l'est de l'Ukraine.

"Les unités Wagner ont pris toute la partie orientale de Bakhmout, tout ce qui est à l'est de la rivière Bakhmoutka", a indiqué Evguéni Prigojine, dans un message audio publié par son service de presse.

Ces derniers jours, la pression s'est considérablement accrue sur les forces ukrainiennes défendant Bakhmout, confrontées à des avancées russes et la menace d'un encerclement.

Dans son dernier compte-rendu, publié mardi, l'Institut pour l'Etude de la Guerre (ISW), un groupe d'experts américain, a indiqué que les troupes du Kremlin avaient "vraisemblablement" capturé la partie orientale de la ville après un "retrait contrôlé" des forces ukrainiennes de cette zone.

Dans une interview à CNN, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a toutefois assuré que ses troupes étaient résolues à tenir la ville.

Après Bakhmout, les Russes "pourraient aller plus loin. Ils pourraient aller à Kramatorsk, ils pourraient aller à Sloviansk, la voie serait libre" pour eux "vers d'autres villes d'Ukraine", a-t-il déclaré.

Si la valeur stratégique de Bakhmout est contestée, la ville a gagné une importance symbolique et tactique, au vu des lourdes pertes subies par les deux camps. Il s'agit de la bataille la plus longue et la plus meurtrière depuis le déclenchement de l'offensive russe en février 2022.

AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : Kyiv demande de nouvelles armes et munitions à ses alliés occidentaux

États-Unis : l'aide à l'Ukraine va-t-elle enfin être débloquée ?

La situation dans le Donbass "s'aggrave", l'Allemagne livre "en urgence" un système Patriot