PUBLICITÉ

Fusillade dans un centre des Témoins de Jéhovah à Hambourg : huit morts, dont le tireur

Une des victimes de la fusillade au centre des Témoins de Jéhovah
Une des victimes de la fusillade au centre des Témoins de Jéhovah Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Markus Schreiber/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'auteur présumé de la fusillade était un ancien membre des Témoins de Jéhovah, a annoncé la police.

PUBLICITÉ

Sept personnes ont été tuées et d'autres grièvement blessées lors d'une fusillade jeudi soir dans un centre des Témoins de Jéhovah à Hambourg, selon un bilan officiel communiqué ce matin par la police. Le tireur est également décédé. Le chancelier allemand Olaf Scholz a adressé ce matin ses "pensées" aux victimes "d'un acte de violence brutal". Il n'y a "pas d'indices" d'un mobile "terroriste", a déclaré le procureur.

Coups de feu signalés vers 21h15

Des Témoins de Jéhovah étaient réunis depuis 19 heures pour une réunion hebdomadaire consacrée à l'étude de la Bible, selon le quotidien Hamburger Abendblatt.

Les forces de l'ordre "ont été appelées vers 21H15 pour signaler des coups de feu tirés dans le bâtiment" de trois étages, situé dans le quartier de Gross Borstel, au nord de la deuxième plus grande ville d'Allemagne, a rapporté un porte-parole de la police sur la chaîne NTV.

Les forces d'intervention ont "pénétré très rapidement dans l'immeuble et y ont trouvé des morts et des blessés graves", selon ce porte-parole.

A l'intérieur, les agents ont également entendu un coup de feu "provenant de la partie supérieure de l'immeuble" et ont trouvé une autre personne, a poursuivi le porte-parole, soulignant alors "ne pas pouvoir encore donner d'indications" sur le mobile.

L'Office fédéral de protection civile a levé dans la nuit, l'alerte officielle de danger déclenchée en cas d'attaque pour dissuader les habitants de sortir de chez eux.

Les Témoins de Jéhovah pris pour cible

Fondés au XIXe siècle aux Etats-Unis, les Témoins de Jéhovah se considèrent comme les héritiers du christianisme primitif et font constamment et uniquement référence à la Bible.

Le statut de l'organisation varie d'un pays à l'autre : ils sont considérés au même titre que les "grandes" religions en Autriche et en Allemagne, qui compte environ 175 000 membres, dont 3 800 à Hambourg, selon le site des Témoins.

En France, nombre de leurs branches locales ont le statut d'"association cultuelle", et ce mouvement rigoriste est régulièrement accusé de dérives sectaires.

Si le mobile de la fusillade reste à ce stade inconnu, les autorités allemandes restent sur le qui-vive ces dernières années face à une double-menace terroriste, le jihadisme et l'extrémisme de droite.

AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Macron qualifie la montée de l'extrême droite de "vent mauvais" pour l'Europe

Espionnage pour le compte de la Chine: arrestations en Allemagne et Royaume Uni

Cologne : évacuation d'urgence après la découverte d'une bombe de 500 kg