EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le centre de Bakhmout, objet de "violents combats"

Un soldat ukrainien en train de manipuler un char dans l'Est de l'Ukraine, le 13 mars 2023
Un soldat ukrainien en train de manipuler un char dans l'Est de l'Ukraine, le 13 mars 2023 Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les forces ukrainiennes et russes indiquent que les combats sont très "durs" aux abords des quartiers centraux de la ville de l’est de l’Ukraine.

PUBLICITÉ

C'est la plus longue bataille depuis le début de l'invasion de l'Ukraine. A Bakhmout, dans l'Est du pays, Ukrainiens et Russes se livrent des combats féroces pour le centre-ville, dernière zone contrôlée par les forces de Kyiv.

Les deux camps affirment avoir causé des centaines de pertes dans les rangs ennemis, et diffusent les images de frappes en guise de preuve.

Le Président ukrainienVolodymyr Zelensky a déclaré que la situation sur place était très difficile: "la__situation dans l'Est du pays est très dure, très douloureuse. Nous devons détruire la puissance militaire ennemie, et nous le ferons. Bilogorivka et Maryinka, Avdiivka et Bakhmut, Vugledar et Kamyanka - et tous les autres endroits où notre avenir et l'avenir de tous les Ukrainiens se décide."

Au même moment, la Première ministre finlandaise a clarifié ses propos sur une possible livraison d'avions de combat déclassés à l'Ukraine lors de sa récente visite à Kyiv. Une suggestion qui a surpris son gouvernement. 

"Il est clair que l'Ukraine a besoin d'équipements plus lourds. Et c'est une bonne chose que nous ayons pu nous mettre d'accord avec nos partenaires sur l'envoi de chars en Ukraine. Le prochain grand problème est celui des avions de chasse et de la défense aérienne, plus largement. La façon dont nous pouvons aider peut être discutée" a commenté sa précédente déclaration Sanna Marin.

Certaines troupes ukrainiennes disposent déjo d'équipement lourd... comme ces 6 chars Leopard 2A4, livrés par l'Espagne. 55 soldats ukrainiens ont suivi un entraînement militaire de quatre semaines pour apprendre à les maîtriser sur le front.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : des moines menacés d'être expulsés d'un célèbre monastère orthodoxe à Kyiv

Moscou ordonne le "doublement de la production d’armes à guidage de précision"

Ukraine : "Violents combats" pour le contrôle de Bakhmout