Les plus puissantes banques centrales annoncent une action coordonnée pour rassurer les marchés

Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne
Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé dimanche une action coordonnée avec cinq autres banques centrales pour assurer la liquidité et prévenir une crise bancaire mondiale.

PUBLICITÉ

Les banques centrales des Etats-Unis, de Suisse et d'autres pays ont annoncé dimanche une action coordonnée pour améliorer l'accès aux liquidités et ainsi rassurer les marchés en pleine crise de confiance dans le système bancaire.

La mesure exceptionnelle intervient juste après le rachat de Credit Suisse par UBS, une opération orchestrée par le gouvernement suisse pour rétablir la confiance dans le système financier.

Les institutions ont décidé de renforcer les "lignes de swap", un dispositif qui facilite l'accès de banques centrales étrangères aux dollars.

Les banques centrales vont ainsi augmenter la fréquence des opérations en dollars : "jusqu'ici hebdomadaires, ces opérations seront désormais quotidiennes et commenceront le lundi 20 mars 2023. Elles continueront à ce rythme au moins jusqu'à fin avril", indique le communiqué.

Le réseau de lignes de swap sert de "filet de sécurité de liquidités pour apaiser les tensions sur les marchés de financement internationaux et contribuer ainsi à atténuer les effets de ces tensions sur l'offre de prêts aux ménages et aux entreprises", rappellent les institutions.

Faillite de SVB

Les marchés, en pleine tourmente depuis la faillite éclair de la Silicon Valley Bank, craignent de manquer de liquidités alors que les taux d'intérêt ont augmenté pour lutter contre l'inflation.

En 2020 la Fed avait mis en place et étendu des accords similaires face à l'avancée de la pandémie de Covid-19, et ceux-ci avaient été déjà prolongés.

L'accord a été signé par la Banque d'Angleterre, la Banque du Canada, la Banque centrale européenne (BCE), la Banque du Japon, la Banque nationale suisse (BNS) et la Réserve fédérale des Etats-Unis.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine affirme être prêt à négocier avec l'Ukraine sans "schémas imposés"

Le lac Léman menacé par des températures élevées

Les Suisses votent pour un treizième mois de pension