Monténégro : Jakov Milatovic défie le président sortant au pouvoir depuis plus de 30 ans

Jakov Milatovic, et sa femme Milena au bureau de vote de Podgorica, capitale du Monténégro, le dimanche 19 mars 2023.
Jakov Milatovic, et sa femme Milena au bureau de vote de Podgorica, capitale du Monténégro, le dimanche 19 mars 2023. Tous droits réservés Risto Bozovic/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Stephan Goranović et Ljubisha Ivanović
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cet économiste pro-européen, candidat du mouvement "Europe maintenant" est en position de battre Milo Djukanovic, vétéran de la scène politique au Monténégro

Le Monténégro va t-il tourner la page après trente ans de règne presque sans partage du président Milo Djukanovic ?

PUBLICITÉ

La République ex-yougoslave désignera le 2 avril son nouveau président lors du second tour de l'élection présidentielle. Et selon les analystes, l'opposant Jakov Milatovic, 37 ans, candidat du mouvement Europe maintenant, devrait mettre en difficulté l'actuel chef de l'Etat.

"_J'avais trois ans lorsque M. Djukanovic est entré en politique. Et nous voulons dire : trop c'est trop. Je pense que le temps est enfin venu de mettre fin à cette politique qui n'était pas bonne. Ces dernières années, cette politique nous a divisé et nous a encore appauvri. A cause de cette politique, de nombreuses personnes ont quitté le Monténégro._Plus de 100 000 personnes ont quitté le pays sous le règne de Milo Djukanovic", clame t-il.

Novice en politique, Jakov Milatovic était ministre du Développement économique dans le gouvernement formé après les législatives de 2020. Lors de sa campagne, il a mis en avant la lutte contre la corruption et les réformes économiques.

Face à un président sortant en perte de popularité, ce jeune économiste pro-européen affiche sa confiance. "Cette victoire sera scellée le 2 avril et ce sera la victoire d'un Monténégro libre, plus beau, plus riche et plus juste. Ce sera une victoire pour nous tous", dit-il.

Après la présidentielle, des élections législatives sont prévues le 11 juin. Les citoyens du Monténégro espèrent que le pays sortira de la crise politique dans laquelle il se trouve depuis plusieurs mois, alors que le pays négocie son adhésion à l'UE depuis 2012.

Sources additionnelles • Euronews Serbia

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Monténégro : quatre personnes tuées dans l'incendie d'un campement rom

Élections législatives au Monténégro : une page se tourne

Les Monténégrins aux urnes pour essayer de mettre fin à des années de crise