Russie : un blogueur militaire russe connu tué dans une explosion à Saint-Pétersbourg

La café de Saint-P¨étersbourg où a eu lieu l'explosion.
La café de Saint-P¨étersbourg où a eu lieu l'explosion. Tous droits réservés OLGA MALTSEVA/AFP or licensors
Tous droits réservés OLGA MALTSEVA/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un blogueur militaire russe connu, fervent défenseur de l'offensive militaire en Ukraine, a été tué dimanche et 25 autres personnes blessées par "un engin explosif" dans un café à Saint-Pétersbourg, dans le nord-ouest de la Russie, selon les autorités.

PUBLICITÉ

Un blogueur militaire russe connu, fervent défenseur de l'offensive militaire en Ukraine, a été tué dimanche et 25 autres personnes blessées par "un engin explosif" dans un café à Saint-Pétersbourg, dans le nord-ouest de la Russie, selon les autorités.

"Aujourd'hui, un engin de nature inconnue a explosé dans un café du centre de Saint-Pétersbourg", a annoncé dans un communiqué le Comité d'enquête russe, chargé des principales investigations en Russie. "Une personne est morte et 25 ont été blessées dont 19 sont hospitalisées", a précisé sur Telegram le gouverneur de Saint-Pétersbourg, Alexandre Beglov.

Selon les enquêteurs, qui ont ouvert "une enquête pénale" pour "meurtre à l'aide d'un moyen dangereux", la victime est "le blogueur militaire connu sous le pseudonyme de Vladlen Tatarskiï". Les abords du bâtiment étaient bouclés, avec une vingtaine de voitures de policiers, six ambulances et des camions de pompiers, a constaté un journaliste de l'AFP.

Selon le ministère russe de l'Intérieur, "à 18H13 (15H13 GMT), la police du quartier de Vasileostrovskiï a reçu des informations selon lesquelles une explosion s'était produite dans un café sur le quai Universitetskaïa, au numéro 25".

La déflagration a eu lieu dans le café "Street Food Bar No. 1" situé le long de la Neva, non loin du centre historique de Saint-Pétersbourg. "Toutes les mesures nécessaires sont prises pour identifier les personnes impliquées", a ajouté le Comité d'enquête russe.

Un soutien de l'offensive en Ukraine

Âgé de 40 ans et né dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine, Vladlen Tatarskiï, de son vrai nom Maxime Fomine, était un personnage connu de la blogosphère militaire en Russie, avec plus d'un demi-million d'abonnés sur sa chaîne Telegram.

Il a développé sa communauté sur Telegram notamment en publiant, depuis le début de l'offensive militaire russe en Ukraine en février 2022, des vidéos d'analyse sur la situation sur le terrain et de conseils pour les mobilisés, selon l'agence de presse Tass.

Il avait déclaré soutenir l'intervention de la Russie chez son voisin ukrainien.

En 2014, il avait combattu plusieurs mois au sein de milices prorusses séparatistes dans l'est de l'Ukraine, selon le média d'information local Fontanka.

Le ministère russes des Affaires étrangères a rendu hommage dimanche soir à un "défenseur de la vérité".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : le journaliste américain Gershkovich officiellement inculpé d'"espionnage"

Nouvel ordre mondial : l'Occident face à l'émergence du Sud sur la scène internationale

Images impressionnantes des inondations en Russie et au Kazakhstan, animaux secourus