Ukraine : les troupes russes poursuivent leur offensive Ă  Bakhmout

Un médecin administre des soins à Andrii, un habitant blessé par les bombardements russes à Bakhmout - 06.04.2023
Un mĂ©decin administre des soins Ă  Andrii, un habitant blessĂ© par les bombardements russes Ă  Bakhmout - 06.04.2023 Tous droits rĂ©servĂ©s Evgeniy Maloletka/AP
Tous droits rĂ©servĂ©s Evgeniy Maloletka/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

đŸ‡ș🇩 En Ukraine, les combats se poursuivent et l’armĂ©e russe ne relĂąche pas ses efforts pour obtenir la ville dĂ©cisive de Bakhmout. Le patron du groupe Wagner a reconnu d’importantes pertes humaines.

PUBLICITÉ

En Ukraine, les combats se poursuivent et l’armĂ©e russe ne relĂąche pas ses efforts pour obtenir la ville dĂ©cisive de Bakhmout. Le patron du groupe Wagner a reconnu d’importantes pertes humaines.

Il s’en est fallu de peu pour Andrii, rĂ©sident de Bakhmout. Alors que l'armĂ©e russe poursuit ses efforts pour s'emparer de la ville, les mĂ©decins se sont battus sans relĂąche pour sauver la vie de ce civil.

Ses proches l'ont trouvé inconscient et en sang à proximité de sa maison, aprÚs un violent bombardement. Son état s'est ensuite stabilisé et il a été transporté dans un hÎpital de Dnipro.

Les frappes russes se poursuivent dans la région comme ailleurs dans le pays, plusieurs assauts ont été lancés sur des villes du sud de l'Ukraine. Moscou affirme aussi avoir repoussé un groupe de "saboteurs" ukrainiens qui tentaient de s'infiltrer sur son territoire via la région frontaliÚre de Briansk.

La dĂ©fense indique de son cĂŽtĂ© avoir repoussĂ© plus de 20 attaques dans l’oblast de Donetsk.

Pertes russes

Le chef du groupe mercenaire russe Wagner a admis dans une vidéo diffusée par son service de presse sur Telegram qu'un cimetiÚre dédié à ses soldats membres s'agrandissait chaque jour un peu plus.

"Les combattants de Wagner continuent d'ĂȘtre enterrĂ©s ici et il n'y a aucun problĂšme avec ça Ă  ce jour. Nous allons l'amĂ©liorer et faire de ce cimetiĂšre un mĂ©morial pour les futures gĂ©nĂ©rations", a dĂ©clarĂ© M. Prigojine.

"Oui, (le cimetiÚre) s'agrandit. Ceux qui se battent meurent parfois. C'est ainsi que va la vie", a encore lancé le patron de Wagner.

La Russie communique trÚs peu sur les pertes qu'elle subit en Ukraine depuis le début de l'offensive qu'elle a déclenchée en février 2022.

Le dernier bilan officiel des pertes communiqué par le ministÚre de la Défense date de septembre 2022 et fait état de 5 937 militaires tués. Cela ne comprend pas les combattants de Wagner, qui ne font pas officiellement partie de l'armée.

Selon des estimations occidentales, les forces russes - armée, Wagner et séparatistes prorusses d'Ukraine - pourraient compter plus de 150 000 morts et blessés dans leurs rangs.

Les combattants de Wagner sont notamment en premiĂšre ligne dans la bataille pour la ville de Bakhmout dans l'est de l'Ukraine, oĂč les deux camps ont subi de lourdes pertes.

Partager cet articleDiscussion

À dĂ©couvrir Ă©galement

Guerre en Ukraine : la situation au 6 avril, cartes Ă  l'appui

L'Ukraine, pays en guerre et partiellement inondé

Ukraine : Macron et Xi prÎnent un dialogue de paix, rejettent le recours à l'arme nucléaire