Campagne d'Interpol pour identifier des 22 dépouilles de femmes

Les 22 femmes qu'Interpol cherche à identifier
Les 22 femmes qu'Interpol cherche à identifier Tous droits réservés AP/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Interpol lance une campagne pour identifier 22 dépouilles de femmes soupçonnées d'être les victimes de meurtres non élucidés.

PUBLICITÉ

Interpol lance une campagne pour identifier 22 femmes dont les dépouilles ont été retrouvées en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique au cours des dernières années.

La plupart d'entre elles sont soupçonnées d'être des victimes de meurtres non élucidés, et certaines pourraient avoir fait l'objet d'un trafic en provenance d'Europe de l'Est.

Interpol a fait appel à des célébrités pour promouvoir sa campagne.

Les victimes ont été enterrées dans des tombes peu profondes et semble-t-il improvisées.

La police pense qu'il s'agit d'une tentative de dissimuler les corps et éviter une enquête criminelle.

L'organisation internationale de la police criminelle espère que la publication des images de ces femmes lui permettra de trouver des témoins.

D'ordinaire, ce type d'informations est réservé à la police et reste confidentiel.

C'est la première fois qu'Interpol lève le secret sur des éléments d'enquête de cette nature.

L'agence internationale de police le fait dans le cadre de l'opération "Identify Me".

Pour la plupart des femmes, les policiers disposent d'échantillons d'ADN et leurs identités pourraient être déterminées dans le cas où des parents se manifesteraient.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Une enquête pour identifier un corps découvert dans l'Angleterre rurale prend une dimension européenne

Une britannique assassinée en Belgique, il y a 31 ans, enfin identifiée

Comment la lutte d'INTERPOL contre le crime organisé a-t-elle évolué ?