Affaire Maddie : nouvelles fouilles dès mardi dans le sud du Portugal

Une affiche avec le visage de la jeune Maddie, collée sur une porte vitrée
Une affiche avec le visage de la jeune Maddie, collée sur une porte vitrée   -  Tous droits réservés  Armando Franca/AP2007
Par Euronews  avec AFP

Alors âgée de trois ans, Madeleine McCann avait disparu de sa chambre d'hôtel dans une petite station balnéaire de la région de l'Algarve.

Sollicitée par les autorités allemandes, la police portugaise prévoit de mener de nouvelles fouilles dans les prochains jours près du lieu où a disparu la fillette britannique Madeleine McCann en 2007 dans le sud du Portugal, a confirmé lundi soir la police judiciaire.

La police portugaise poursuit "les démarches afin de faire toute la lumière" sur la "disparition d'une fillette britannique survenue en 2007, en Algarve" (sud), indique un communiqué de la PJ.

"Dans le cadre de la coopération internationale, de nouvelles fouilles vont être menées dans les prochains jours, à la demande des autorités allemandes" précisent les enquêteurs portugais ajoutant qu'elles seront "coordonnées par la police judiciaire et se feront en présence des autorités anglaises".

Les enquêteurs portugais confirment ainsi des informations rapportées lundi matin par les médias locaux. D'après les images de la télévision, un périmètre a été délimité lundi autour près d'un barrage situé à une cinquantaine de kilomètres du lieu où a disparu "Maddie" en 2007, avant le début des fouilles mardi.

Selon plusieurs médias locaux, des plongeurs avaient déjà ratissé cette zone en 2008, mais n'y avait trouvé que des vestiges d'animaux.

Le ministère public portugais avait annoncé l'année dernière l'inculpation, à sa demande, d'un suspect en Allemagne, dans le cadre de l'enquête menée en coopération avec les autorités anglaises et allemandes.

D'après la justice allemande, il s'agit de Christian Brueckner, un pédophile multirécidiviste ayant vécu plusieurs années dans le sud du Portugal.

Cet homme, qui purge une peine de prison pour le viol d'une Américaine de 72 ans en 2005 au Portugal, avait déjà été identifié par les enquêteurs allemands en 2020 comme principal suspect du meurtre de la fillette britannique.

Et, selon l'hebdomadaire portugais Expresso, il avait l'habitude de se rendre près du barrage d'Arade, situé dans la commune de Silves.

Alors âgée de près de quatre ans, Madeleine McCann avait disparu de sa chambre du complexe hôtelier de Praia da Luz, une petite station balnéaire de la région de l'Algarve, le 3 mai 2007 pendant que ses parents dînaient avec des amis dans un restaurant voisin.

La police portugaise avait classé l'enquête en 2008 après 14 mois d'investigations controversées, marquées notamment par l'inculpation des parents de la fillette, qui ont ensuite été blanchis.

Après avoir passé deux ans à étudier le dossier, le Royaume-Uni avait officiellement ouvert sa propre enquête en juillet 2013. Les autorités portugaises ont rouvert le dossier peu après.

À découvrir également