Hongrie : inquiétudes autour d'un projet d'usine de batteries

La Chine investit en Hongrie.
La Chine investit en Hongrie. Tous droits réservés Denes Erdos/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Denes Erdos/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Budapest veut devenir un centre de fabrication de batteries pour véhicules électriques mais certains se questionnent sur les ressources disponibles.

PUBLICITÉ

C'est un énorme projet chinois qui avance vite, dans l'Est de la Hongrie. Sur ce site en construction, une future usine produira des batteries pour les véhicules électriques et les propriétaires annoncent déjà l'ouverture d'un second site !

Pourtant, cette décision ne réjouit pas la population locale. Les habitants s'inquiètent des conséquences environnementales, puisque cette industrie va aussi utiliser de grandes quantités d'eau et produire des émissions néfastes pour l'environnement.

Avec cet investissement de plus de 7 milliards d'euros, le gouvernement hongrois espère faire du pays un centre mondial de fabrication de batteries pour véhicules électriques. Il se veut rassurant et affirme que le projet utilisera surtout des eaux usées, sans parvenir à convaincre les habitants :

"Regardons la situation en ce qui concerne l'eau : Debrecen n'a pas de rivière. Nous ne croyons pas en la réutilisation des eaux grises, nous ne voyons pas comment elle pourrait s'appliquer dans ce cas, détaille Eva Kozma, une habitante de la région opposée au projet. Pourquoi utiliseraient-ils de l'eau polluée s'ils ont l'utilisation pour de l'eau potable ? Il y a tellement de questions auxquels nous n'avons pas reçu de réponses..."

Pour le WWF, l'impact environnemental du projet sur l'air, le sol et l'eau n'a pas été suffisamment évalué. L'organisation estime que les ressources du pays ne permettent peut-être pas de réaliser les plans ambitieux du gouvernement concernant les véhicules électriques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Hongrie bloque la nouvelle tranche d'aide militaire de l'UE à l'Ukraine

Journée de la Terre : exemple de lutte contre la pollution plastique au Guatemala

Scholz en visite en Chine pour favoriser la coopération économique