Moscou attaquée par des drones, dégâts "mineurs" mais pas de victimes (maire)

Vue de la Place Rouge fermée pour la préparation du défilé de la Victoire, avec la Tour Spasskaya au centre, à Moscou, Russie, le mercredi 3 mai 2023.
Vue de la Place Rouge fermée pour la préparation du défilé de la Victoire, avec la Tour Spasskaya au centre, à Moscou, Russie, le mercredi 3 mai 2023. Tous droits réservés Alexander Zemlianichenko/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

"Une attaque de drone a causé des dégâts mineurs à plusieurs bâtiments. Personne n'a été sérieusement blessé jusqu'à présent", a écrit le maire de la capitale russe sur Telegram.

PUBLICITÉ

La capitale russe a été visée mardi à l'aube par une rare attaque de "huit drones", tous neutralisés selon le ministère de la défense, provoquant, d'après le maire de Moscou Sergueï Sobianine, des dégâts "mineurs" sur des bâtiments sans faire de victimes.

"Ce matin, à l'aube, une attaque de drone a causé des dégâts mineurs à plusieurs bâtiments. Tous les services d'urgence de la ville sont sur place (...) Personne n'a été sérieusement blessé jusqu'à présent", a écrit M. Sobianine sur Telegram.

Vladimir Poutine a condamné cet assaut, et a accusé Kyiv de chercher à "terrifier la Russie, d'intimider les citoyens russes". Selon le président russe, cette attaque de drones était une réplique à une frappe russe ayant visé le QG du renseignement militaire ukrainien.

Le ministère de la Défense a pointé la responsabilité de Kyiv, accusant l'Ukraine d'"attaque terroriste".

Moscou et sa région, situées à plus de 1 000 km de l'Ukraine, n'ont été jusqu'à présent que très rarement visées par des attaques de drone depuis le début du conflit, même si ce type d'attaque s'est multiplié ailleurs en Russie.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des traces de fumées dans le ciel. Sur d'autres, on peut voir une fenêtre d'un immeuble brisée.

Cette attaque fait suite à celle de Kyiv en Ukraine par des drones russes au cours de la nuit, qui a fait au moins un mort, selon le maire de la ville Vitali Klitschko.

Lundi, des frappes russes en pleine journée avaient provoqué la panique dans la capitale ukrainienne, attaquée à de multiples reprises depuis le début du mois de mai.

Début mai, deux drones avaient été abattus au-dessus du Kremlin, le siège du pouvoir russe, lors d'une attaque imputée à l'Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les habitants de Kyiv constatent les dégâts après des attaques de drones russes

La Russie souhaite lutter contre le terrorisme et le trafic de drogues en Asie avec les talibans

La guerre en Ukraine rend 80% des Russes inquiets pour leur confort financier