PUBLICITÉ

Près de 80 filles empoisonnées dans des écoles primaires en Afghanistan

Jeunes Afghanes empoisonnées
Jeunes Afghanes empoisonnées Tous droits réservés Abdul Khaliq/Copyright 2018 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Abdul Khaliq/Copyright 2018 The AP. All rights reserved.
Par euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Aucune information n'a été fournie sur la méthode d'empoisonnement ou sur la nature des blessures subies par les filles.

PUBLICITÉ

Deux attaques distinctes ont eu lieu dans des écoles primaires du nord de l'Afghanistan, causant l'empoisonnement et l'hospitalisation de près de 80 filles, a annoncé un responsable local de l'éducation. 

Les attaques ont eu lieu dans la province de Sar-e-Pul, le samedi et le dimanche. Bien que le responsable ait mentionné qu'une personne avec une rancune personnelle était derrière ces attaques, aucun détail supplémentaire n'a été fourni.

Aucune information n'a également été fournie sur la méthode d'empoisonnement ou sur la nature des blessures subies par les filles. Bien que l'âge des victimes n'ait pas été précisé, il a été mentionné qu'elles étaient scolarisées de la première à la sixième année.

Il semblerait que ce soit la première fois qu'une telle agression se produise depuis l'arrivée des talibans au pouvoir en août 2021. 

Depuis, les droits et les libertés des femmes et des jeunes filles afghanes ont été réprimés. Les filles n'ont plus accès à l'éducation au-delà de la sixième année, y compris à l'université, et les femmes sont exclues de la plupart des emplois et des espaces publics.

Attaques similaires en Iran

Parallèlement, l'Iran voisin a également été secoué par une série d'empoisonnements, principalement dans des écoles de filles, depuis novembre de l'année dernière. 

Des milliers d'élèves ont signalé avoir été intoxiquées par des vapeurs nocives lors de ces incidents. Cependant, les auteurs de ces attaques et les produits chimiques utilisés demeurent inconnus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie souhaite lutter contre le terrorisme et le trafic de drogues en Asie avec les talibans

Afghanistan : la France accueille cinq femmes afghanes menacées par les talibans

Afghanistan : l'accès à l'université interdit aux femmes sur décision des talibans