PUBLICITÉ

Hongrie : manifestation pour défendre les enseignants face au gouvernement

Manifestation pour défendre les enseignants en Hongrie
Manifestation pour défendre les enseignants en Hongrie Tous droits réservés ATTILA KISBENEDEK/AFP or licensors
Tous droits réservés ATTILA KISBENEDEK/AFP or licensors
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un projet de loi du gouvernement Orban vise à réformer le statut des enseignants. Ceux-ci redoutent de voire leur charge de travail augmenter, sans contrepartie financière.

PUBLICITÉ

Les Hongrois se sont de nouveau rassemblés vendredi devant le Parlement à Budapest pour s'opposer à un projet de loi visant les enseignants.

Ceux-ci redoutent de perdre leur statut de fonctionnaires et de voire leur charge de travail augmenter, sans contrepartie financière.

Les profs y voient une forme de vengeance de le part du gouvernement après des mois de mobilisation pour de meilleures salaires et conditions de travail.

Certains sont découragés. "J'ai étudié pendant six ans et j'aime ma profession, mais je ne me lancerais certainement dans ce métier aujourd'hui", souligne Barbara Novák, professeure de littérature.

La Hongrie est confrontée à une pénurie chronique d'enseignants : refroidis par des salaires, parmi les plus bas dans l'UE pour cette catégorie, peu de jeunes entrent dans la profession et près de la moitié des profs ont plus de 50 ans.

"Le professeur d'italien de ma classe est parti et il n'est pas remplacé", Eszter Simon, une étudiante.

Près de 5 000 enseignants hongrois ont déjà déclaré qu'ils quitteraient leur profession si la réforme de leur statut entrait en vigueur.

A travers cette loi, le gouvernement de Viktor Orbán dit vouloir améliorer la qualité de l'éducation. Mais il conditionne l'augmentation des salaires avec le déblocage des fonds européens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Tusványos, un festival à forte tonalité politique

Que fait l'ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Budapest ?

Hongrie : faible participation au rassemblement anti-gouvernemental à Budapest