EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky en visite à Prague

Les Présidents ukrainien et tchèque Volodymyr Zelensky et Petr Pavel
Les Présidents ukrainien et tchèque Volodymyr Zelensky et Petr Pavel Tous droits réservés Petr David Josek/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Petr David Josek/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le chef d'État ukrainien a rencontré son homologue Petr Pavel. L'objectif de sa venue serait en premier lieu de combler le manque d'armes de Kiev.

PUBLICITÉ

Volodymyr Zelensky a été acceuilli le jeudi 6 juillet au soir par son homologue Petr Pavel. Les deux chefs d'État sont apparus sur une vidéo publiée par la page Facebook du préident ukrainien. Volodymyr Zelensky y apparaît vêtu de son traditionnel tee-shirt kaki, en train de serrer la main de Petr Pavel lors de la cérémonie d'accueil officielle. Il s'était rendu plus tôt dans la journée à Sofia pour discuter de l'adhésion de son pays à l'OTAN et plaider pour une accélération de la livraison d'armes à l'Ukraine, en pleine contre-offensive de Kiev contre la Russie.

Le président ukrainien avait déclaré qu'il rencontrerait le Premier ministre tchèque, Petr Fiala, et les présidents des deux chambres parlementaires pour des "négociations de fond" au cours de son séjour de deux jours à Prague. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que Kyiv voulait de l'"honnêteté" dans ses relations avec l'OTAN, à quelques jours d'un sommet crucial de l'Alliance atlantique en Lituanie et au soir d'une frappe russe meurtrière sur Lviv.

"Nous avons besoin d'honnêteté dans nos relations" avec l'OTAN, a affirmé Volodymyr Zelensky devant la presse à Prague, aux côtés du président tchèque Petr Pavel. Il est temps de démontrer "le courage et la force de cette alliance", a-t-il ajouté.

Volodymyr Zelensky a déclaré qu'il voulait que l'Ukraine reçoive un "signal clair" qu'elle rejoindrait l'OTAN. "L'Ukraine n'a pas reçu d'invitation sous une forme ou une autre", a dit Volodymyr Zelensky. "Je pense qu'il est nécessaire de démontrer la force et l'unité de l'Alliance", a-t-il ajouté.

Les Alliés cherchent encore une ligne commune sur les garanties de sécurité qu'ils sont prêts à accorder à Kyiv ainsi que sur l'invitation à l'Ukraine à rejoindre à terme l'OTAN.

Lors de sa visite, quelques heures plus tôt, à Sofia, le président ukrainien a dit être venu pour combler "le manque d'armes", alors que le temps presse. Il a répété que la lenteur des livraisons avait retardé la contre-offensive de Kyiv, ce qui avait permis à Moscou de renforcer ses défenses dans les zones occupées, notamment au moyen de mines.

"La motivation de nos partenaires doit rester intacte", a-t-il insisté. Sinon "nous perdrons l'initiative". À Sofia, une "déclaration commune" a été signée en faveur de l'adhésion de Kyiv à l'OTAN, en amont du sommet de Vilnius, prévu les 11 et 12 juillet. "L'offensive n'est pas rapide, c'est un fait", a-t-il également rajouté. "Mais néanmoins, nous avançons, nous ne reculons pas, comme les Russes. Nous avons maintenant l'initiative".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Volodymyr Zelensky célèbre la marine à Odessa, des avancées russes à l'est

Ukraine : Volodymyr Zelensky veut une invitation à rejoindre l'Otan lors du sommet de Vilnius

Flash mob en faveur d'une solution possible pour l'Ukraine grâce au plan estonien