EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : la situation au 10 juillet 2023, carte à l'appui

Sasha Vakulina, le 10 juillet 2023,
Sasha Vakulina, le 10 juillet 2023, Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Oleksandra Vakulina
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Guerre en Ukraine : notre journaliste Sasha Vakulina fait le point sur la situation au 10 juillet 2023, carte à l'appui.

PUBLICITÉ

Alors que la guerre en Ukraine dure depuis plus de 500 jours, l'Institut pour l'étude de la guerre affirme que l'armée russe, qui prévoyait initialement de prendre Kyiv en trois jours, n'a atteint aucun des objectifs qu'elle s'était fixée.

Dans sa dernière mise à jour de notes de renseignements, le ministère britannique de la Défense a constaté une accalmie en juin 2023, suivie d'une nouvelle intensification des combats à Bakhmout, théâtre des affrontements les plus intenses sur le front au cours des sept derniers jours.

Selon le vice-ministre ukrainien de la Défense, les forces de Kyiv ont enregistré "une avancée certaine" sur le flanc sud de Bakhmout. Le ministère britannique de la Défense ajoute, pour sa part, qu'elles réalisent des progrès constants au nord et au sud de cette ville tenue par Moscou, soulignant un moral probablement en berne dans une armée russe composée d'unité disparates, et ne parvenant pas à annihiler l'artillerie ukrainienne.

Les services britanniques estiment, par ailleurs, que le Kremlin considérerait la perte de Bakhmout comme politiquement inacceptable, compte tenu du poids symbolique de la ville, rare zone conquise par Moscou au cours des douze derniers mois.

L'Institut pour l'étude de la guerre indique que les forces ukrainiennes ont pris et conservé l'initiative, en menant des opérations contre-offensives sur la majeure partie de la ligne de front. Le think tank basé à Washington ajoute que les forces russes concentreraient actuellement exclusivement leurs efforts sur la défense des zones qu'elles occupent encore.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Livraisons de bombes à sous-munitions à l'Ukraine : entre désapprobation et silence en Europe

Encore une nuit sous les bombes en Ukraine, la capitale frappée

No Comment : au moins 6 blessés dans une frappe aérienne russe sur Kharkiv