EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Donald Trump en route vers une troisième inculpation

L'ancien président Donald Trump prend la parole lors de la conférence Turning Point Action, samedi 15 juillet 2023.
L'ancien président Donald Trump prend la parole lors de la conférence Turning Point Action, samedi 15 juillet 2023. Tous droits réservés Lynne Sladky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Lynne Sladky/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le procureur spécial Jack Smith a fait savoir à l’ancien président qu’il risquait de nouveau des poursuites criminelles. Cette fois, il s’agirait de son rôle dans la mise en place du plan dit des "faux grands électeurs" visant à lui donner la victoire en 2020.

PUBLICITÉ

L'enquête se poursuit sur les agissements de Donald Trump le jour de l’assaut du Capitole à Washington, le 6 janvier 2021. La Justice américaine continue ses auditions auprès des témoins et des enquêteurs, qui pourraient durer encore un mois selon la chaîne d'information CNN. L'ancien Président n'est donc pas encore officiellement poursuivi. Mais il a déjà reçu une lettre ciblée, indiquant la possibilité d'une inculpation.

"Une lettre ciblée est généralement envoyée aux personnes que le ministère de la Justice est sur le point d'inculper. Cela signifie que les enquêteurs ont rassemblé des preuves qui relient une personne dans cette affaire, Donald Trump, à un crime qui fait l'objet d'une enquête" explique Eric Tucker, journaliste pour l'agence AP.

C'est la 3ème inculpation à laquelle le milliardaire doit faire face depuis le début de l'année. En entendant des preuves, les membres du grand jury chargés de l'affaire se sont réunis pendant plus de six heures jeudi dernier, pour discuter des preuves concernant les tentatives de Donald Trump d'annuler les résultats des élections dans les jours précédant les émeutes du Capitole en janvier 2020.

L'ancien Président a déjà été inculpé pour le paiement de 130 000 dollars à la star du porno Stormy Daniels en échange de son silence sur leur relation, et pour avoir conservé dans sa propriété de Mar-a-Lago des documents relatifs à la sécurité nationale.

Documents classifiés : procès le 20 mai

Dans cette dernière affaire, on a appris ce vendredi que le procès s'ouvrira le 20 mai 2024.

Inculpé mi-juin de 37 chefs d'accusation dont "rétention illégale d'informations portant sur la sécurité nationale", "entrave à la justice" et "faux témoignage", Donald Trump a plaidé non-coupable devant un tribunal fédéral de Miami.

En quittant la Maison Blanche, Donald Trump a emporté avec lui des boîtes entières de documents. Or une loi de 1978 oblige tout président américain à transmettre l'ensemble de ses e-mails, lettres et autres documents de travail aux Archives nationales.

Les procureurs avaient réclamé que le procès s'ouvre en décembre, tandis que les avocats de la défense plaidaient pour un procès après l'élection présidentielle de novembre 2024 pour laquelle Donald Trump est candidat.

Le procès se tiendra en pleine campagne des primaires en vue de la présidentielle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis rejoignent l'Unesco, qu'ils avaient quittée sous Trump

Trump confond le nom de son médecin tout en accusant Biden de déclin cognitif

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu