EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Des cours d'utilisation de drones de combat pour les écoliers russes

Un soldat ukrainien lance un drone dans la zone des combats les plus intenses avec les forces russes à Bakhmout, en Ukraine, le mercredi 15 mars 2023.
Un soldat ukrainien lance un drone dans la zone des combats les plus intenses avec les forces russes à Bakhmout, en Ukraine, le mercredi 15 mars 2023. Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Par Sudesh Baniya (adapté de l'anglais)
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les drones jouent un rôle essentiel et dévastateur dans la guerre en Ukraine.

PUBLICITÉ

À partir du mois de septembre, les écoliers russes apprendront à utiliser des drones de combat. Le sénateur Artem Sheikin a annoncé que les élèves apprendront le fonctionnement des drones dans le cadre du programme d'études enseignant "l_es bases de la sécurité de la vie_".

Les élèves de 10e et 11e année seront également formés au maniement des fusils d'assaut et des grenades à main dans le cadre de ce programme. Le ministère russe de la Défense a déjà approuvé ce plan qui devrait être mis en œuvre dès le premier jour de septembre, selon l'agence de presse russe RIA.

Le vice-ministre de la Défense Ruslan Tsalikov a déclaré que le programme comprendrait des informations opérationnelles de base et des méthodes pour contrer les armes ennemies, y compris les drones.

Les drones sont utilisés pour identifier et attaquer les positions ennemies dans la guerre en Ukraine. Le belligérants ont eu recours à des frappes aériennes sur des cibles militaires et civiles alors que des combats meurtriers font rage sur le front, la Russie frappant des zones résidentielles à l'aide de drones.

La liste des drones utilisés par les deux belligérants dans les combats est longue. Elle comprend désormais le Bayraktar TB2 turc, les Switchblade 300 et 600 américains et le Shahed 136 iranien, pour n'en citer que quelques-uns.

Citant les services de renseignement de la Défense, le ministère britannique de la Défense a qualifié le programme russe de "patriotisme militarisé". "Le regain d'intérêt de la Russie pour l'initiation militaire des enfants répond en grande partie un effort pour cultiver une culture de patriotisme militarisé plutôt que de développer de véritables capacités", a déclaré le ministère dans un communiqué.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La guerre par drones interposés entre l'Ukraine et la Russie

Poutine et Loukachenko critiquent l'Ukraine et accusent la Pologne

La bourse de Moscou arrête les transactions en dollars et en euros