EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Volodymyr Zelensky en visite dans la ville portuaire d'Odessa

La cathédrale d'Odessa a été visée par des frappes aériennes russes.
La cathédrale d'Odessa a été visée par des frappes aériennes russes. Tous droits réservés Libkos/AP
Tous droits réservés Libkos/AP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a visité jeudi au cours d'un déplacement à Odessa, un grand port de la mer Noire visé à plusieurs reprises par la Russie, la cathédrale de la Transfiguration, endommagée par un récent bombardement russe.

PUBLICITÉ

"Volodymyr Zelensky a inspecté les destructions dans la cathédrale de la Transfiguration causées par les récents bombardements massifs russes sur les infrastructures civiles et le centre historique d'Odessa", a annoncé la présidence ukrainienne dans un communiqué.

"Le chef de l'Etat a été informé de l'ampleur des destructions dans l'église et de son état actuel", ainsi que des possibilités de reconstruction, a-t-elle ajouté.

Plus grande cathédrale orthodoxe d'Odessa, dont le centre historique a été inscrit en début d'année par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité, l'édifice a été endommagé dimanche pendant une vague de bombardements des forces russes.

Selon la présidence, "l'autel a été complètement détruit et la structure de soutien du bâtiment a été endommagée".

Fondée il y a plus de 200 ans et détruite par les Soviétiques en 1936, la cathédrale de la Transfiguration a été reconstruite au début des années 2000 grâce à des dons. Elle avait été consacrée en 2010 par le patriarche de l'Eglise orthodoxe russe, Kirill.

L'édifice relève de l'Eglise orthodoxe ukrainienne rattachée au patriarcat de Moscou, une branche qui a rompu ses liens avec la Russie après l'invasion de février 2022.

Le Kremlin a démenti avoir pris pour cible cet édifice, assurant que les destructions ont été provoquées par des missiles antiaériens ukrainiens, tirés pour intercepter les roquettes russes qui s'abattaient sur la ville.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie dit avoir intercepté deux missiles ukrainiens, 16 blessés à Taganrog

Comment les drones iraniens "kamikazes" Shahed sont utilisés en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kyiv demande de nouvelles armes et munitions à ses alliés occidentaux