PUBLICITÉ

Ukraine : un missile russe frappe un immeuble à Dnipro

Au moins neuf personnes ont été blessées dans une frappe russe sur la ville de Dnipro dans le centre-est de l'Ukraine, vendredi 29 juillet 20223.
Au moins neuf personnes ont été blessées dans une frappe russe sur la ville de Dnipro dans le centre-est de l'Ukraine, vendredi 29 juillet 20223. Tous droits réservés AP/Telegram Channel of Rostov-on-Don Region Governor Vasiliy Golubev
Tous droits réservés AP/Telegram Channel of Rostov-on-Don Region Governor Vasiliy Golubev
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au moins neuf personnes ont été blessées vendredi dans une frappe russe sur la ville de Dnipro dans le centre-est de l'Ukraine, qui a touché un immeuble d'habitation et un bâtiment des services de sécurité, selon les autorités.

PUBLICITÉ

"Actuellement, nous avons connaissance de neuf blessés, dont deux enfants", a indiqué Sergiy Kruk, des services d'urgence d'Ukraine, revoyant à la hausse un précédent bilan de cinq blessés donné par le ministre de l'Intérieur.

Le député ukrainien Oleksandre Bakoumov a souligné sur Telegram que cette cité d'un million d'habitants avant la guerre avait été la cible d'"une attaque de missiles" russe.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a quant à lui ajouté que le bâtiment des services de sécurité ukrainiens à Dnipro avait également été atteint par cette frappe russe.

Dnipro. Vendredi soir. Un immeuble et le bâtiment des services de sécurité de l'Ukraine ont été touchés. Les missiles russes ont de nouveau semé la terreur.(...) Nous ferons tout pour que la Russie soit pleinement punie pour son agression (...) et pour que justice soit faite.

"Les missiles russes ont de nouveau semé la terreur", a-t-il commenté sur Telegram, promettant de faire en sorte que la Russie "réponde de ses actes" et soit "punie".

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux et dans les médias ukrainiens montrent les derniers étages d'un complexe résidentiel en partie éventrés et fumants, tandis que la cour est jonchée de débris.

Le gouverneur de la région de Dnipropetrovsk, Serguiï Lyssak, a pour sa part évoqué un incendie provoqué sur 100 mètres carrés dans un "bâtiment administratif".

Cette attaque en Ukraine est survenue quelques heures après que les autorités russes ont annoncé l'interception de deux missiles ukrainiens au-dessus du sud-ouest de la Russie.

La chute des débris de l'un d'entre eux a fait au moins 16 blessés, dont un grave, dans la ville de Taganrog, proche de la frontière ukrainienne, ont-elles dit.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Kharkiv touchée par des drones

[The Cube] L'UE a t-elle donné la même aide à l'Ukraine que les Etats-Unis ?

Nouvelle vague de bombardements russes : l'Ukraine dit avoir intercepté 36 missiles de croisière