EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Néerlandaise Demi Vollering remporte le Tour de France féminin

Demi Vollering (en bas, en maillot jaune) et sa coéquipière Lotte Kopecky à leur arrivée après l'étape finale à Pau (France), le 30 juillet 2023.
Demi Vollering (en bas, en maillot jaune) et sa coéquipière Lotte Kopecky à leur arrivée après l'étape finale à Pau (France), le 30 juillet 2023. Tous droits réservés JEFF PACHOUD/AFP or licensors
Tous droits réservés JEFF PACHOUD/AFP or licensors
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Néerlandaise Demi Vollering a remporté pour la première fois le Tour de France Femmes au terme de la 8e et dernière étape, un contre-le-montre de 22 kilomètres qui est revenu à la Suissesse Marlen Reusser, dimanche à Pau.

PUBLICITÉ

Vollering (SD Worx), 26 ans, succède à sa compatriote Annemiek van Vleuten (Movistar), qui règne depuis plusieurs saisons sur le cyclisme féminin et a annoncé sa retraite en fin de saison. La Française Juliette Labous, 6e du chrono dimanche, termine elle en 5e position du classement général.

Au classement général final, la leader de la formation SD Worx, devance la Belge Lotte Kopecky et la Polonaise Katarzyna Niewiadoma qui terminent dans la même seconde.

La jeune Française Cédrine Kerbaol (12e) remporte le maillot blanc du classement de la meilleure jeune.

Ce succès dans le Tour est déjà la quinzième victoire cette année pour la N.1 mondiale qui avait dominé le printemps des classiques, signant le triplé ardennais Flèche wallonne/Liège/Amstel que seule sa compatriote Anna van der Breggen avait réussi avant elle.

Vollering reprend le flambeau laissé par Annemiek van Vleuten, gagnante de l'édition de la renaissance l'année passée. La championne du monde, 40 ans, qui prendra sa retraite en fin de saison, échoue au pied du podium, 4e, après avoir remporté le Giro et la Vuelta cette année.

Dans les rues de Pau et sous les yeux de la première ministre Elisabeth Borne, sur des routes qui avaient séché après de fortes averses matinales, Reusser a signé le meilleur temps, bouclant les 22 kilomètres en 29 minutes 15 secondes, à plus de 46 km/h de moyenne.

La Suissesse, double championne d'Europe de l'exercice individuel, a signé à Pau son 7e succès de la saison, après des victoires à Gand-Wevelgem et le classement final du Tour de Suisse et du Tour du Pays-Basque.

Demi Vollering a pris la 2e place de ce chrono final qui a modifié l'ordre du podium établi samedi au sommet du col du Tourmalet.

En passant de la 4e à la 2e place, Lotte Kopecky, maillot jaune durant six jours après s'être emparée de la tunique lors de la première étape, a finalement privé Van Vleuten (seulement 14e à Pau) de la 3e place.

Troisième du Tour, Katarzyna Niewiadoma égale elle sa performance de 2022 et remporte en outre le classement de la montagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Décès de Federico Bahamontes, premier Espagnol vainqueur du Tour de France

Le Danois Jonas Vingegaard remporte le Tour de France

Tour de France : Kasper Asgreen s'impose a Bourg-en-Bresse, Jonas Vingegaard toujours en jaune