PUBLICITÉ

Varsovie surveille de près les mercenaires de Wagner à sa frontière

Des mercenaires de Wagner à Rostov-sur-le-Don en Russie, le 24 juin 2023.
Des mercenaires de Wagner à Rostov-sur-le-Don en Russie, le 24 juin 2023. Tous droits réservés AFP/Roman ROMOKHOV
Tous droits réservés AFP/Roman ROMOKHOV
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis l'exfiltration des mercenaires Wagner au Bélarus, les Polonais s'inquiètent : le Premier ministre a évoqué un risque d'intrusion.

PUBLICITÉ

Plus d'une centaine de mercenaires du groupe Wagner, basés au Bélarus s'approcheraient "très près" de la frontière polonaise : c'est ce qu'affirment les autorités de Varsovie.  Ces mercenaires seraient proches de la "brèche de Suwalki", le chemin le plus court entre le Bélarus et la région russe de Kaliningrad. La brèche longe la frontière entre la Pologne et la Lituanie. 

Ce couloir stratégique considéré comme le talon d’Achille de l’Otan : en cas d'invasion russe la fermeture de ce passage isolerait les pays Baltes de l’Alliance atlantique.

Pour les Polonais, il ne fait aucun doute que la proximité de ces mercenaires n'est pas fortuite. 

Mateusz Morawiecki, Premier ministre polonais : "Il s'agit certainement d'un pas vers une attaque hybride sur le territoire polonais. Ils seront probablement déguisés en garde-frontières bélarusses et aideront les immigrants illégaux à entrer en Pologne afin de déstabiliser le pays."

Selon des estimations polonaises antérieures, le nombre de mercenaire de Wagner au  Bélarus s'élèverait à 1 200 hommes (plus de 5000 selon les services ukrainiens). 

Les mercenaires de Wagner se se seraient réinstallés au Bélarus après l'échec de la mutinerie d'Evguéni Prigojine en juin dernier.

La télévision d'État du Bélarus a récemment publié un reportage sur les mercenaires Wagner qui "partagent leur expérience du combat" avec les troupes locales. Mais il y a aussi de sérieuses inquiétudes concernant les centaines d'hommes armés (dont beaucoup sont des condamnés) qui erreraient dans le pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le patron de Wagner Evguéni Prigojine présumé mort dans un crash d'avion

Loukachenko confirme la présence d'Evguéni Prigojine au Bélarus

Pologne: le Bélarus fait peser la crainte de l’arrivée de clandestins