EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Loukachenko confirme la présence d'Evguéni Prigojine au Bélarus

Le président du Bélarus, le 27 juin 2023
Le président du Bélarus, le 27 juin 2023 Tous droits réservés AP/Belarusian Presidential Press Office
Tous droits réservés AP/Belarusian Presidential Press Office
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alexandre Loukachenko confirme la présence d'Evguéni Prigojine dans son pays, le président Bélarus dit avoir convaincu Poutine de ne pas assassiner le chef de Wagner.

PUBLICITÉ

Alexandre Loukachenko confirme la présence d'Evguéni Prigojine au Bélarus.

L'allié de Poutine assure avoir convaincu le chef du Kremlin de ne pas assassiner le patron du groupe paramilitaire Wagner.

Alexandre Loukachenko pense que son pays pourrait profiter de "l'expérience" des mercenaires de Wagner qui viendront s'y réfugier.

Alexandre Loukachenko, président du Bélarus : "Le plus dangereux n'était pas la situation, mais la façon dont elle pouvait évoluer. Je me suis également rendu compte qu'une décision cruelle avait été prise, et cela semblait être un sous-texte dans le discours de Poutine - de les "buter". J'ai suggéré à Poutine de prendre son temps, j'ai suggéré que nous devions parler à Prigojine et à ses commandants."

À le croire, Alexandre Loukachenko serait lui-même venu à bout du scepticisme de Vladimir Poutine et aurait convaincu Evguéni Prigojine de mettre un terme à la rébellion au moment ses hommes étaient à 200 km de Moscou.

De son côté, Vladimir Poutine a remercié son armée qui a selon lui réussi à éviter une "guerre civile".

Le chef du Kremlin a pris la parole lors d'une cérémonie militaire à Moscou où il a également salué la mémoire des pilotes tués par les mercenaires d'Evguéni Prigojine

Vladimir Poutine a par ailleurs admis que le gouvernement avait entièrement financé le groupe Wagner et payé ses combattants.

Selon le chef du Kremlin, la société de Prigojine Concorde a également bénéficié d'un contrat pour fournir de la nourriture aux soldats de l'armée régulière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Biélorussie : un opposant politique meurt en prison

Varsovie surveille de près les mercenaires de Wagner à sa frontière

500e jour de guerre : Volodymyr Zelensky célèbre le "courage" de son pays sur l'île des serpents