EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

L'avenir incertain de la barrière sur la Tamise

La barrière sur la Tamise
La barrière sur la Tamise Tous droits réservés Euronews.
Tous droits réservés Euronews.
Par Luke Hanrahan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face au changement climatique, la barrière de la Tamise n'est peut-être plus assez efficace : le gouvernement britannique doit décider s'il faut la remplacer.

PUBLICITÉ

Face au changement climatique, la barrière de la Tamise est un symbole de résilience.

L'ouvrage protège Londres des marées et des tempêtes.

Le barrage amovible a été terminé en 1984, mais les ingénieurs n'avaient peut-être pas anticipé la rapidité du changement climatique.

Aujourd'hui, son efficacité est remise en question.

Steve Lawrence, défenseur de l'environnement : "Une violente tempête en mer du Nord pourrait facilement nous mettre face à de sérieux défis."

Steve Lawrence s'efforce de prendre en compte le problème dans sa globalité.

À ses yeux, il est nécessaire de mettre en œuvre des mesures pour réduire la pression exercée sur la barrière.

Steve Lawrence, défenseur de l'environnement : "Je pense que le gouvernement doit se pencher sur la question, car il s'agit d'un problème très sérieux. "C'est notre barrière de dernier recours. Si elle ne fonctionnait pas correctement ou s'il y avait un problème quelconque, il est possible que 130 km carrés de Londres soient inondés..."

La conception de la barrière prévoyait des fermetures occasionnelles face à des marées importantes ou des tempêtes.

Ces dernières années, la fréquence de ses fermetures s'est accélérée.

L'Agence de l'environnement britannique a lancé un plan pour renforcer les défenses de Londres face aux marées d'ici 2050, soit 15 ans plus tôt que prévu initialement.

D'ici là, les fermetures fréquente de la barrière de la Tamise pourrait entraîner des difficultés de maintenance et fragiliser l'efficacité de l'ouvrage.

Luke Hanrahan, Euronews : "Les experts ont déjà exprimé leur inquiétude quant à la lenteur de la prise de décision sur l'avenir de la barrière de la Tamise. Le niveau de la mer, d'après les données disponibles, augmente beaucoup plus rapidement que ce qui avait été initialement prévu lors de la construction de cette barrière. Et la probabilité d'événements météorologiques extrêmes a également augmenté."

Wouter Buytaert, professeur d'hydrologie à l'Imperial college london "Le changement climatique se situe à l'extrême de ce que les scientifiques prévoyaient à l'époque des études qui ont servi à la conception de la barrière de la Tamise. Cela signifie que nous devons nous réorienter un peu et prendre en compte ces scénarios plus extrêmes. "

L'agence pour l'environnement assure son que son plan peut être modifié et prendre en compte les évolutions climatiques.

La question de l'amélioration de la barrière sur la Tamise ou de la construction d'un nouvel ouvrage n'est pas encore arrêtée, une décision doit être prise d'ici 2040.

L'idée que Londres puisse bénéficier d'une barrière efficace en 2070 : un délai qui, pour beaucoup, semble bien éloigné.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet

No comment : Marc Quinn expose ses oeuvres à Kew Gardens

Un mort et quatre blessés après une attaque à l'épée à Londres