PUBLICITÉ

Norvège : rupture partielle d'un barrage, des milliers de personnes évacuées

L'eau franchit le barrage de Braskereidfoss, en Norvège, le mercredi 9 août 2023.
L'eau franchit le barrage de Braskereidfoss, en Norvège, le mercredi 9 août 2023. Tous droits réservés Cornelius Poppe/Stian Lysberg Solum / NTB
Tous droits réservés Cornelius Poppe/Stian Lysberg Solum / NTB
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers de personnes ont été évacuées et une centrale électrique est submergée après de fortes inondations ont annoncé mercredi les autorités du pays scandinave.

PUBLICITÉ

"Nous vivons une crise de dimension nationale", a déclaré Aud Hove, à la tête du comté de Innlandet (sud), le plus fortement touché par les inondations et les glissements de terrain qui frappent le sud du pays. 115 routes ont été affectées par ces intempéries.

"Nous avons besoin de l'aide de la société dans son ensemble. C'est aujourd'hui qu'on réussira ou qu'on échouera", a-t-il ajouté.

"Nous n'avons jamais vu des niveaux de crue aussi élevés dans plusieurs rivières. Les prévisions indiquent que les inondations vont continuer à croître dans les principaux cours d'eau", a pour sa part dit au quotidien VG Erik Holmqvist, un responsable de l'Agence de l'Energie et de l'Eau.

Sept hélicoptères ont été déployés pour contribuer à l'évacuation des habitants, a indiqué le gouvernement.

Et la centrale hydroélectrique de Braskereidfoss, située sur les rives du fleuve Glomma, le plus long du pays, a été inondée à la suite d'un échec de l'ouverture de ses vannes.

Le fournisseur d'électricité norvégien Hafslund a expliqué qu'à la suite d'une défaillance du réseau de la centrale, les générateurs du barrage ont cessé de fonctionner aux premières heures mercredi.

"Un système automatique devrait permettre d'ouvrir les vannes en cas d'arrêt", a précisé la société, ajoutant qu'à ce stade il n'était pas possible de dire pourquoi ce système n'avait pas fonctionné.

Les crues ont ensuite ensuite inondé l'installation, la rendant inopérationnelle et générant des dégâts matériels, a poursuivi Hafslund dans son communiqué.

Peu après 16h00 (14h00 GMT), une digue du barrage a cédé sous la pression de l'eau et a commencé à déborder.

Avec le passage de la tempête baptisée "Hans" depuis le week-end, Norvège et Suède font face à de fortes pluies qui ont provoqué des inondations et des glissements de terrain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Norvège dit oui à l'exploitation minière sous-marine

Un manchot du zoo d'Édimbourg promu général de division dans l'armée norvégienne

La tempête Hans submerge le sud de la Norvège