EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Des drones ukrainiens détruits par les forces russes à Moscou et en mer Noire

La place rouge à Moscou (Kremlin).
La place rouge à Moscou (Kremlin). Tous droits réservés Dmitry Serebryakov/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Dmitry Serebryakov/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie a affirmé vendredi avoir détruit des drones ukrainiens à Moscou et en mer Noire, deux lieux où les attaques de ce type se sont multipliées ces dernières semaines dans le contexte de la contre-offensive ukrainienne et du retrait de Moscou, mi-juillet, de l'accord céréalier.

PUBLICITÉ

"Cette nuit, lors d'une tentative de rejoindre Moscou, les forces de la défense aérienne ont détruit un drone. La carcasse du drone est retombée dans la zone du Centre d'exposition, et n'a pas causé de dégât significatif au bâtiment", a indiqué le maire Sergueï Sobianine.

Les services d'urgence de la capitale se trouvent sur les lieux et, selon les premières informations, aucune victime n'a été recensée, a ajouté l'élu.

Selon le ministère russe de la Défense, l'attaque a été conduite par Kiev à 4H00 locales (01H00 GMT) et ciblait "des lieux situés à Moscou et dans la région".

Le Centre d'exposition, situé dans l'ouest de la capitale russe à quelque 5 km du Kremlin, accueille des salons professionnels, d'après son site internet.

Multiplications d'attaques

Les attaques de drones à l'intérieur du territoire russe se multiplient depuis plusieurs semaines, le plus souvent sans faire de dégât ni de victime, et ciblent notamment la capitale.

L'armée russe avait annoncé le 11 août avoir détruit un drone ukrainien dans une zone forestière de l'ouest de Moscou.

Fin juillet et début août, des appareils avaient été détruits au-dessus de Moscou City, quartier d'affaires de la capitale adjacent au Centre d'exposition, provoquant de légers dégâts sur la façade de deux tours. En mai, deux drones avaient eux été abattus au-dessus du Kremlin.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'était félicité fin juillet que "la guerre arrive sur le territoire de la Russie".

Nouvelle attaque en mer Noire

Du côté de la mer Noire, la Russie a dit avoir déjoué quelques heures plus tôt une nouvelle attaque ukrainienne menée avec un drone naval contre sa flotte présente en mer Noire.

Ces dernières semaines, des engins de ce type ont ciblé des navires russes à plusieurs reprises, depuis que Moscou a refusé mi-juillet de reconduire un accord négocié par l'ONU qui autorisait les exportations de céréales ukrainiennes.

Les navires visés jeudi soir, selon le ministère russe de la Défense, "accomplissaient des tâches de contrôle de la navigation dans la partie sud-ouest de la mer Noire, à 237 km au sud-ouest de Sébastopol", quartier général de la flotte russe locale. "Le bateau ennemi sans équipage a été détruit par les tirs" des navires militaires russes sans atteindre sa cible, a rapporté la même source.

Malgré ce blocus maritime, le premier cargo au départ de l'Ukraine depuis la fin de l'accord céréalier est arrivé jeudi soir comme prévu à Istanbul, selon les sites de trafic maritime.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts

Encore une nuit sous les bombes en Ukraine, la capitale frappée