PUBLICITÉ

La douane espagnole saisit 9,5 tonnes de cocaïne venue d'Équateur

La drogue saisie était dissimulée dans des conteneurs réfrigérés transportant des bananes
La drogue saisie était dissimulée dans des conteneurs réfrigérés transportant des bananes Tous droits réservés JORGE GUERRERO/AFP or licensors
Tous droits réservés JORGE GUERRERO/AFP or licensors
Par euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La cargaison était cachée dans des conteneurs réfrigérés transportant des bananes. C'est le plus gros coup de filet jamais réalisé en Espagne contres les cartels de la drogue.

PUBLICITÉ

C'est la plus grosse saisie de l'histoire en Espagne. La police et les douanes ont annoncé vendredi avoir mis la main sur près de 9,5 tonnes de cocaïne en provenance d'Équateur.

La saisie a eu lieu mercredi dans le port d'Algésiras au sud du pays. Au total, 9 436 kilos étaient dissimulés dans des caisses de bananes dans un conteneur réfrigéré, ont précisé les autorités.

Cette opération constitue "un coup sans précédent à l'une des organisations criminelles les plus importantes, au niveau mondial, dans la distribution de cocaïne dont les destinataires étaient les principaux réseaux criminels en Europe", indique le communiqué, sans identifier cette organisation.

Les logos de plus de 30 organisations criminelles européennes, destinataires de l'envoi, ont été détectés dans cette cargaison.

L'organisation chargée de ce transport pouvait envoyer 40 conteneurs par mois en Europe et "disposait d'un vaste réseau commercial pour l'expédition de conteneurs de l'Équateur vers l'Espagne", utilisant également le port de Vigo, dans le nord-ouest de l'Espagne.

La police n'a fait état d'aucune arrestation durant cette opération.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le procureur qui enquêtait sur l'attaque d'un studio de télévision abattu en Equateur

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain

Le braquage à l'andalouse a mal tourné : 200 000 euros de Pata Negra, deux suspects interpellés