EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ukraine : le village de Robotyne libéré, pression russe dans le nord-est

Oleksandr Pishchyk, directeur d'école, se tient devant la bibliothèque de l'école qui a été détruite par les bombardements à Koupiansk, Ukraine, mercredi 23 août 2023.
Oleksandr Pishchyk, directeur d'école, se tient devant la bibliothèque de l'école qui a été détruite par les bombardements à Koupiansk, Ukraine, mercredi 23 août 2023. Tous droits réservés Bram Janssen/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Bram Janssen/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’armée ukrainienne annoncé la libération complète du village de Robotyne, sur le front sud, et espère avancer en direction de la mer d’Azov.

PUBLICITÉ

L’armée ukrainienne a annoncé la libération complète de Robotyne, après plusieurs semaines de combat. La reprise du village situé dans la région de Zaporijjia, sur le front sud, peut permettre une percée en direction de la mer d’Azov.

Mais les troupes ukrainiennes sont freinées par des tranchées, des fortifications antichars et des champs de mines dans la région.

L’Ukraine doit également faire face à la pression russe dans le nord-est. Moscou aurait déployé près de 100 000 hommes dans les secteurs de Koupiansk et de Lyman.

Malgré les appels à évacuer, certains habitants refusent de quitter leur maison. Et s’efforcent de mener une vie aussi normale que possible.

Des élections en Ukraine ?

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky se dit ouvert à la tenue d’élections dans le pays, répondant ainsi à l’appel de parlementaires américains.

Il appelle les alliés occidentaux à financer l’organisation d’un éventuel scrutin, dont le coût, en temps de paix, est estimé à 125 millions d'euros.

Il faudrait également changer la législation qui ne permet pas l’organisation d'élections en raison de la loi martiale en vigueur.

Avant le début de la l'invasion russe, des législatives étaient prévues au mois d'octobre et des présidentielles en mars 2024.

Nouvelles attaques de drones en Russie

Les forces russes ont déjoué de nouvelles attaques nocturnes de drones ukrainiens dans les régions de Toula et Belgorod (ouest), a affirmé Moscou mardi matin.

Deux "véhicules aériens sans pilote ont été détruits par la défense aérienne en service au-dessus du territoire de la région de Toula", située au sud de la région de Moscou dont elle est limitrophe, a fait savoir le ministère russe de la Défense sur Telegram.

Un autre appareil a par ailleurs été abattu dans la région russe de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, lundi vers 23h00 locales, a indiqué la même source plus tôt mardi.

Le ministère n'a pas communiqué d'informations quant à d'éventuels blessés ou dégâts.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : deux morts à Koupiansk et plusieurs blessés en Russie

Moscou menace Washington après une frappe ukrainienne en Crimée

Tirs russes sur Kharkiv, Moscou presse sur Tchassiv Iar, l'Ukraine frappe la Crimée avec ATACMS