EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : Kyiv affirme avoir repris le village de Robotyne sur le front sud

Des gens passent devant une œuvre d'art sur le côté d'un immeuble résidentiel, à Kiev, en Ukraine, le samedi 26 août 2023.
Des gens passent devant une œuvre d'art sur le côté d'un immeuble résidentiel, à Kiev, en Ukraine, le samedi 26 août 2023. Tous droits réservés Bram Janssen/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Bram Janssen/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette prise symbolique permet aux forces ukrainiennes de pénétrer les lignes logistiques russes et de prendre le chemin de plus grandes localités dont Melitopol.

PUBLICITÉ

Une contre-offensive qui entre dans une phase décisive? Ce lundi, les autorités ukrainiennes ont confirmé avoir repris la localité de Robotyne, un petit village situé au nord-est de Melitopol, aujourd'hui réduit à un champ de ruines. Une prise synonyme d'une percée vers le Sud des forces de Kyiv, qui souhaiteraient dans l'idéal continuer leur progression jusqu'à la mer d'Azov.

La prise de Robotyne n'est pas négligeable. Si son intérêt purement territorial reste marginal, son intérêt symbolique est en revanche bien plus intéressant. La localité est en effet située en plein cœur de la ligne de défensive russe, au sein de laquelle les soldats ukrainiens avaient tant de mal à pénétrer ces dernières semaines.

Une offensive jusqu'à la mer d'Azov?

Dans les faits, cette brèche réalisée pourrait créer un appel d'air, et la chute de localités bien plus importantes. Selon les spécialistes de la question militaire, l'objectif ukrainien pourrait maintenant être de reprendre les villes de Tokmak et de Melitopol, un hub logistique capital pour Moscou situé une soixantaine de kilomètres plus au sud, et ainsi couper une partie de l'armée russe de son approvisionnement.

La partie est toutefois bien loin d'être gagnée. Avant d'atteindre ces prochains objectifs, les forces ukrainiennes doivent se heurter à deux autres lignes de fortifications mises en placs par les Russes, composée de champs de mines, de dents de dragon et autres tranchées.

La partie est toutefois bien loin d'être gagnée. Avant d'atteindre ces prochains objectifs, les forces ukrainiennes doivent se heurter à deux autres lignes de fortifications mises en placs par les Russes, composée de champs de mines, de dents de dragon et autres tranchées.

De fait, la prise de Robotyne peut permettre aux Ukrainiens de voir plus loin. Auprès de Reuters, le leader du bataillon Skala ne cache d'ailleurs pas ses objectifs. "J'ai immédiatement fait comprendre à mes combattants: notre objectif n'est pas Robotyne, notre objectif est la mer d'Azov", conclut-il.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : deux morts à Koupiansk et plusieurs blessés en Russie

Accord céréalier avec la Russie : la seule solution possible pour Ankara

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts