EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Niger : le régime militaire ordonne l'expulsion de l'ambassadeur de France

Niamey ordonne l'expulsion de l'ambassadeur de France au Niger.
Niamey ordonne l'expulsion de l'ambassadeur de France au Niger. Tous droits réservés Sam Mednick/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Sam Mednick/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les militaires au pouvoir au Niger ont annoncé avoir "instruit les services de police" afin de procéder à "l'expulsion" de l'ambassadeur de France à Niamey, dans un courrier adressé à Paris consulté jeudi par l'AFP, après l'expiration d'un ultimatum au diplomate français pour quitter le pays.

PUBLICITÉ

Les militaires au pouvoir au Niger ont annoncé avoir "instruit les services de police" afin de procéder à "l'expulsion" de l'ambassadeur de France à Niamey, dans un courrier adressé à Paris consulté jeudi par l'AFP, après l'expiration d'un ultimatum au diplomate français pour quitter le pays.

Selon cette lettre du ministère des Affaires étrangères datée de mardi, l'ambassadeur Sylvain Itté "ne jouit plus de privilèges et immunités attachés à son statut de membre du personnel diplomatique de l'ambassade de France".

Ses "cartes diplomatiques et visas" ainsi que ceux des membres de sa famille "sont annulés", précise la lettre, ajoutant que les services de police nigériens "sont instruits afin de procéder à l'expulsion" de M. Itté.

Vendredi soir, les militaires au pouvoir avaient donné 48 heures au diplomate français pour quitter le territoire, ce que Paris a refusé, arguant que ce gouvernement était illégitime et n'avait aucune autorité pour fonder une telle requête.

A l'expiration de ce délai, M. Itté, dont Emmanuel Macron a salué mardi le travail, se trouvait toujours en poste à Niamey.

Jeudi, le porte-parole de l’état-major français, le colonel Pierre Gaudillière, a prévenu que "les forces militaires françaises sont prêtes à répondre à tout regain de tension qui porterait atteinte aux emprises militaires et diplomatiques françaises au Niger" et que "des dispositions ont été prises pour protéger ces emprises".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives