EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Elon Musk dit avoir empêché une attaque contre la flotte russe de Crimée

Elon Musk, patron de Starlink, fournisseur d'accès à Internet, en 2023.
Elon Musk, patron de Starlink, fournisseur d'accès à Internet, en 2023. Tous droits réservés Michel Euler/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Michel Euler/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec EFE
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans une biographie à paraître la semaine prochaine, le milliardaire explique qu'il craignait une réponse nucléaire de Moscou.

PUBLICITÉ

Dans une biographie à paraitre la semaine prochaine, Elon Musk dit avoir empêché une attaque de drones navals ukrainiens contre la flotte russe de Crimée, d’après la chaîne de télévision américaine CNN.

Le milliardaire a ordonné d’éteindre ses satellites Starlink, craignant une réponse de Moscou avec des armes nucléaires.

Des révélations qui ont provoqué la colère du conseiller présidentiel ukrainien.

"Parfois, une erreur est bien plus qu'une erreur. En ne permettant pas, avec l'interférence Starlink, aux drones ukrainiens de détruire une partie de la flotte militaire russe, Elon Musk a permis à cette flotte de lancer des missiles Kalibr sur les villes ukrainiennes", a écrit Mikhail Podoliak sur le réseau social X, qui appartient également à Elon Musk.

Le conseiller conseiller présidentiel ukrainien, qui est souvent chargé de communiquer les positions les plus dures et les plus inconfortables de l'administration de Volodymir Zelensky, a ajouté qu'"il y a des civils, des enfants qui meurent" à la suite de la décision de Musk.

Selon la biographie, Elon Musk a ignoré les appels des Ukrainiens à rétablir la connectivité et a finalement fait échouer l'attaque.

Le milliardaire a récemment critiqué l'envoi d'armes à l'Ukraine et a appelé Kyiv à céder une partie de son territoire à la Russie. Il s'est également vu reprocher de plaisanter sur son réseau social avec des dirigeants russes connus pour leurs attaques virulentes contre les Ukrainiens, comme Dmitri Medvedev.

Le conseiller présidentiel ukrainien a attribué l'attitude d'Elon Musk à l'égard de l'Ukraine à "l'ignorance et à un énorme ego".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Il faut qu'on parle, Elon" : le nouveau président argentin, Javier Milei, tend la main au milliardaire américain

Elon Musk en Chine pour parler véhicules nouvelle génération et batteries

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts