EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Pakistan : des dizaines de morts dans une attaque kamikaze visant une procession

Attentat à la bombe au Pakistan, vendredi 29 septembre 2023..
Attentat à la bombe au Pakistan, vendredi 29 septembre 2023.. Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'explosion a eu lieu à proximité d'une mosquée alors que plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées.

PUBLICITÉ

Plus de 40 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées vendredi dans une attaque à la bombe au Balouchistan (sud-ouest du Pakistan), contre une procession commémorant l'anniversaire du Prophète Mahomet, ont indiqué des responsables provinciaux à l'AFP.

Les autorités locales ont attribué à un kamikaze l'attaque qui a frappé la ville de Mastung, à quelque 40 kilomètres de Quetta, capitale de la province du Balouchistan.

"Au moins 45 morts ont été confirmés, et 70 personnes ont été blessées dans l'explosion", a déclaré le ministre de l'Intérieur de la province Zubair Jamali à l'AFP.

Un responsable de la police de Mastung a donné un bilan légèrement différent. "Je peux confirmer que le bilan des morts a été porté à au moins 42 personnes, tandis que 65 autres ont été blessés", a indiqué Shoaib Masood à l'AFP

L'explosion est survenue près d'une mosquée au moment où le public se rassemblait pour une procession devant marquer l'anniversaire de la naissance du Prophète de l'islam, Mahomet.

Cette commémoration est acceptée par la majorité des courants musulmans, mais certains parmi eux la condamnent.

"Une procession de centaines de personnes est sortie de la mosquée Madina et quand elle a rejoint la route Al Falah, un kamikaze l'a prise pour cible", a déclaré Abdul Razzaq Sasoli, un responsable de l'administration locale.

Hôpitaux débordés

A Karachi, le ministère de l'Intérieur pakistanais a confirmé une explosion provoquée par des "éléments terroristes".

"L'attaque sur des personnes innocentes qui étaient venues participer à la procession de la fête de Mawlid est un acte odieux", a déclaré le ministère dans un communiqué.

Les hôpitaux locaux étaient débordés par le grand nombre de blessés et les autorités provinciales ont appelé à des dons de sang sur les réseaux sociaux.

Chaque année à cette date, des mosquées et des bâtiments publics au Pakistan sont illuminés tandis que les fidèles marchent en procession à l'occasion de l'anniversaire du Prophète.

En avril 2006, une attaque kamikaze contre une procession sunnite marquant le même évènement, avait fait au moins 50 morts dans la ville de Karachi.

Le Balouchistan abrite plusieurs groupes séparatistes.

Les talibans pakistanais ont indiqué ne pas être impliquées dans l'attaque de vendredi.

"Le Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP) n'a aucun lien avec cette attaque, notre position sur les attaques à la bombe dans les lieux publics est sans équivoque", a indiqué le groupe.

PUBLICITÉ

Cette explosion intervient au moment où le pays prépare des élections en janvier prochain et est miné par une crise politique et économique. Il subit en outre des attaques croissantes de groupes extrémistes encouragés par le retour au pouvoir des talibans dans l'Afghanistan voisin depuis 2021.

L'armée pakistanaise a annoncé par ailleurs vendredi que quatre soldats avaient été tués alors qu'ils combattaient une tentative de militants du TTP d'infiltrer le Baloutchistan depuis l'Afghanistan.

Par ailleurs, dans le nord du pays, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, quatre personnes ont été tuées dans une autre attaque suicide, ont indiqué les autorités locales.

Deux hommes qui avaient tenté de pénétrer dans une mosquée, ont déclenché une explosion qui a fait s'effondrer le toit.

PUBLICITÉ

Les hommes "ont été interceptés à la porte et des échanges de tirs ont suivi", suivi d'une explosion, a indiqué Nisar Ahmed, un responsable de la police à l'AFP.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Stupeur en Espagne, un élève de 14 ans poignarde cinq personnes dans une école

Trois morts dans une double fusillade à Rotterdam, le suspect arrêté

Ouverture du procès de l'attentat contre un couple de policiers à Magnanville