EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Vladimir Poutine a reçu le président du Soudan du Sud

Le président du Sud-Soudan, Salva Kiir Mayardit, pose pour une photo avec M. Poutine avant leur entretien au Kremlin, à Moscou (Russie).
Le président du Sud-Soudan, Salva Kiir Mayardit, pose pour une photo avec M. Poutine avant leur entretien au Kremlin, à Moscou (Russie). Tous droits réservés Vladimir Astapkovich, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Tous droits réservés Vladimir Astapkovich, Sputnik, Kremlin Pool Photo via AP
Par Euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Salva Kiir a rendu visite au président russe pour renforcer leurs relations.

PUBLICITÉ

Le président russe, Vladimir Poutine, et le président du Soudan du Sud semblent avoir renforcé leurs relations à la suite d'une rencontre à Moscou.

Le président Salva Kiir a rencontré le dirigeant russe jeudi au Kremlin.

Les deux hommes auraient convenu de développer leurs relations dans les domaines de l'énergie, du commerce et, surtout, du pétrole.

Les deux dirigeants ont également discuté de questions politiques et de sécurité au Soudan du Sud, qui se prépare à sa toute première élection présidentielle à la fin de l'année prochaine.

Le pays africain a obtenu son indépendance du Soudan voisin en 2011 et Salva Kiir le dirige depuis lors.

Selon le Kremlin, Vladmiri Poutine a affirmé que le développement de raffineries de pétrole au Soudan du Sud, avec la participation d'entreprises russes, renforcerait les liens entre les deux pays.

"Ce n'est qu'un début. Nous avons beaucoup de bonnes opportunités dans divers domaines, y compris l'énergie", assure Vladimir Poutine.

Actuellement, le groupe russe, Safinat, travaille sur une raffinerie de pétrole au Soudan du Sud. 

L'invitation de la Russie à Salva Kiir est intervenue alors que les puissances mondiales continuent de solliciter le soutien des pays africains dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Les États-Unis et d'autres alliés font pression sur le Soudan du Sud pour qu'il accélère la mise en œuvre d'un accord de paix signé en 2018, qui vise à mettre fin à une guerre civile de cinq ans et à préparer les élections.

Pour sa part, le Soudan du Sud souhaite que les embargos sur les armes soient levés. La Russie, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, pourrait - en théorie - contribuer à ce souhait.

Lors de la réunion, Salva Kiir a déclaré que " le monde dicte que personne ne peut survivre ou réussir seul" et a affirmé à Vladimir Poutine que le jeune pays avait besoin "d'amis forts et vous êtes l'un d'entre eux".

Vladimir Poutine et Salva Kiir auraient également discuté de la paix et de la sécurité en Afrique et des affaires internationales en général.

Le conflit au Soudan voisin a envoyé des milliers de personnes au Soudan du Sud, dont les ressources humanitaires et autres étaient déjà fortement sollicitées.

C'est la deuxième fois que le président du Soudan du Sud se rend en Russie.

Salva Kiir a participé au premier sommet Russie-Afrique en 2019.

Vladimir Poutine a annoncé que la Russie aiderait le Soudan du Sud à gérer sa situation politique intérieure et à assurer la sécurité.

"Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous soutenir dans ce domaine", a garanti Vladimir Poutine, promettant le soutien du pays à ses nouveaux alliés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La reprise en main du pouvoir par Poutine : un signal pour les élites

Poutine et plusieurs dirigeants africains assistent à une parade navale à Saint-Pétersbourg

La Russie émet un mandat d'arrêt contre Ioulia Navalnaïa, la veuve d’Alexeï Navalny