EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Catastrophes climatiques : plus de 43 millions d'enfants jetés sur les routes (Rapport UNICEF)

Des jeunes filles tirent des récipients d'eau d'un puits pour rentrer dans leurs huttes dans le village de Lomoputh, dans le nord du Kenya, 12 mai 2022.
Des jeunes filles tirent des récipients d'eau d'un puits pour rentrer dans leurs huttes dans le village de Lomoputh, dans le nord du Kenya, 12 mai 2022. Tous droits réservés Brian Inganga/Copyright 2022 The Associated Press
Tous droits réservés Brian Inganga/Copyright 2022 The Associated Press
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des millions d’enfants sont obligés de quitter leurs maisons à cause d’inondations, de tempêtes, de sécheresse, et ce n’est que le début s’alarme l’UNICEF dans son dernier rapport, publié ce vendredi.

PUBLICITÉ

Des dizaines de millions d'enfants et leurs parents sont forcés de quitter leur foyer à cause d'inondations, de sécheresses, et ce n'est que le début, alerte l'UNICEF.

Résumant les statistiques recueillies depuis 2017, le dernier rapport de l'UNICEF affirme qu'au total, 43,1 millions de déplacements d'enfants ont eu lieu au cours des six dernières années en raison de catastrophes climatiques.

L'UNICEF souligne que si "le lien entre le changement climatique et les déplacements est complexe, il est plus clair que jamais que le climat modifie les schémas de déplacement." 

Les tempêtes et les inondations sont les deux principaux facteurs météorologiques de déplacement des enfants : le nombre, la fréquence et l'intensité de ces catastrophes ont augmenté récemment et ce processus est lié aux changements climatiques.

Dans un avenir prévisible, les choses vont empirer : selon l'UNICEF, au cours des 30 prochaines années, à elles seules, les inondations fluviales pourraient entraîner le déplacement de 96 millions d'enfants.

Selon l'organisation internationale, pour tenter d'éviter que ces millions d'enfants soient jetés sur les routes à la merci des trafiquants et des violences, les mesures à prendre sont complexes. Mais parmi elles, l'UNICEF affirme que la priorité doit être accordée aux enfants dans les politiques liées aux questions humanitaires, au développement et à la lutte contre les changements climatiques.

Sources additionnelles • UNICEF

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La guerre entre Israël et le Hamas suscite des tensions parmi les défenseurs du climat

Au moins quatre morts dans des inondations en Arménie

Papouasie-Nouvelle-Guinée : 7900 personnes évacuées de peur d'un nouvel éboulement