EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Deux touristes israéliens et un Egyptien tués par un policier en Egypte

Alexandrie, Egypte, photo d'illustration du 8 août 2019
Alexandrie, Egypte, photo d'illustration du 8 août 2019 Tous droits réservés Maya Alleruzzo/Copyright 2019 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Maya Alleruzzo/Copyright 2019 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Grave incident en Egypte, deux touristes israéliens ont été tués par un policier égyptien. Les deux pays ont rapidement réaffirmé leur coopération. L'attaque intervient en pleine guerre entre Israël et le Hamas palestinien.

PUBLICITÉ

Deux touristes israéliens et leur guide égyptien ont été tués ce dimanche par un policier à Alexandrie, sur la côte égyptienne, une attaque rare qui intervient en pleine guerre entre deux voisins de l'Egypte, Israël et Gaza sous contrôle du Hamas palestinien.

Selon un média proche de l'appareil sécuritaire égyptien, "un policier a tiré à l'aveuglette avec son arme personnelle sur un groupe de touristes israéliens à Alexandrie (nord)".

Le policier, auteur des tirs, a été arrêté.

Le ministère dit désormais œuvrer au rapatriement du reste du groupe de touristes, alors que de nombreux Israéliens se rendent régulièrement en Egypte, notamment à l'occasion des fêtes religieuses juives, comme celle de Souccot, célébrée début octobre.

Après l'incident, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est entretenu au téléphone avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et les autorités des deux pays se sont empressées de réaffirmer leur coopération.

Médiateur incontournable à chaque nouvelle flambée de violence entre Israël et la bande de Gaza, l'Egypte a été le premier pays arabe à normaliser ses relations avec Israël, en 1979.

Si les gouvernements ont fait la paix, à l'époque au grand dam des autres Etats arabes, dans la rue égyptienne, Israël reste un ennemi juré.

En échange de la normalisation, Le Caire avait récupéré la péninsule du Sinaï, occupée par Israël depuis la défaite arabe de 1967.

L'accord de paix avait fait suite à la guerre d'octobre 1973, considérée comme une grande "victoire" en Egypte.

Le Hamas a lancé samedi son offensive d'une ampleur sans précédent contre Israël, 50 ans quasiment jour pour jour après la guerre de 1973.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Egypte : le cauchemar d'une touriste française accusée de trafic d'antiquités

Les Égyptiens aux urnes pour une présidentielle acquise au sortant al-Sissi

Des marches en soutien aux Palestiniens au Moyen-Orient