EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Guerre en Ukraine : une frappe russe fait six morts dans un dépôt postal à Kharkiv

une frappe russe fait six morts dans un dépôt postal de la région de Kharkiv
une frappe russe fait six morts dans un dépôt postal de la région de Kharkiv Tous droits réservés AP
Tous droits réservés AP
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au moins six personnes ont été tuées et 17 blessées samedi par des tirs de missiles russes sur un dépôt postal de la région de Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine, ont rapporté des responsables locaux.

PUBLICITÉ

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a partagé sur les réseaux sociaux une vidéo de ce qui semble être un entrepôt gravement endommagé à côté de débris et d'un conteneur portant le logo de l'opérateur postal ukrainien Nova Poshta.

Les six personnes tuées et les blessés étaient "des employés de l'entreprise qui se trouvaient à l'intérieur du terminal de Nova Poshta", a indiqué le gouverneur de la région de Kharkiv, Oleg Sinegoubov.

"Les victimes, âgées de 19 à 42 ans, ont été blessées par des éclats d'obus et le souffle (des explosions)", a-t-il ajouté.

Au total, 17 personnes ont été blessées, a annoncé dimanche le bureau du procureur de la région de Kharkiv.

Plus tôt, M. Sinegoubov avait affirmé que certaines d'entre elles étaient hospitalisées dans un état grave.

"Les médecins se battent pour leur vie", a-t-il dit.

Serguiï Nojka, un employé de Nova Poshta, a affirmé que la frappe avait touché "le dépôt voisin, mais aussi le nôtre - les fenêtres et les volets se sont envolés"."Ce n'est pas la première fois", a-t-il dit.

Selon le bureau du procureur régional, les forces russes présentes dans la région de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, ont tiré des missiles S-300, et deux ont frappé l'entrepôt.

"L'analyse des débris se poursuit sur les lieux afin d'établir le nombre exact de blessés et de morts", a déclaré le porte-parole du bureau Dmytro Tchoubenko au média public Suspilne.

Dans l'Est de l'Ukraine, le procureur général a annoncé dimanche que deux frappes distinctes avaient aussi causé la mort de deux personnes dans le district de Bakhmout, ville qui avait été le théâtre de la bataille la plus longue et la plus sanglante de la guerre.

Missiles vers la Crimée

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a par ailleurs affirmé dimanche que les positions ukrainiennes étaient "protégées" autour de la ville disputée d'Avdiïvka, dans l'Est du pays.

Il a toutefois jugé la situation "difficile", évoquant de "nombreuses attaques" russes dans son message quotidien.

Avdiïvka, cité industrielle quasiment située sur la ligne de front depuis 2014, est visée ces dernières semaines par d'intenses attaques des troupes russes, qui cherchent à l'encercler.

L'armée ukrainienne a de son côté évoqué des "offensives repoussées", notamment aériennes, autour d'Avdiïvka et de plusieurs autres villes de la région de Donetsk.

Elle a également affirmé avoir détruit un missile guidé et trois drones lancés par les forces russes.

PUBLICITÉ

De son côté, la Russie a dit avoir abattu trois missiles ukrainiens visant la Crimée, péninsule annexée en 2014 par Moscou et régulièrement visée par des frappes des forces de Kyiv.

"Trois missiles ennemis en direction de la Crimée ont été abattus" dans la région de Kherson en fin d'après-midi, a déclaré sur Telegram Vladimir Saldo, installé par Moscou à la tête des zones occupées de cette zone du sud de l'Ukraine.

Plus tôt, une alerte aérienne avait été lancée par les autorités de Crimée, et la circulation sur le pont de Crimée, qui relie cette péninsule au continent russe, avait été temporairement interrompue.

Kyiv cherche depuis plusieurs semaines à porter le combat jusque dans cette zone stratégique pour la Russie.

PUBLICITÉ

La péninsule est au cœur du dispositif militaire russe pour son offensive en Ukraine, à la fois pour approvisionner les troupes dans le sud ukrainien et pour mener des frappes de missiles depuis la mer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Russie dit avoir neutralisé trois drones navals en mer Noire

Ukraine : l'Église orthodoxe liée à Moscou bientôt interdite

La Russie multiplie les attaques nocturnes sur les villes ukrainiennes proches du front