EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Joe Biden réaffirme son soutien à l'Ukraine

Joe Biden veut demander au Congrès une nouvelle aide militaire pour l'Ukraine
Joe Biden veut demander au Congrès une nouvelle aide militaire pour l'Ukraine Tous droits réservés Jonathan Ernst/AP
Tous droits réservés Jonathan Ernst/AP
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président américain a fait la comparaison entre les situations en Ukraine et au Proche-Orient.

PUBLICITÉ

Depuis trois jours, les Ukrainiens utilisent les missiles longue portée ATACMS livrés par les Etats-Unis. Ces armes peuvent frapper un objectif jusqu'à 165 kilomètres et mettent donc à portée de frappe les territoires ukrainiens annexés par la Russie.

Kyiv annonce ainsi avoir touché plusieurs cibles dans et autour de la base aérienne de Louhansk.

Selon les médias américains, 20 missiles ATACMS ont été fournis à Kyiv. Dans une allocation prononcée le jeudi 19 octobre, le président américain a insisté sur la nécessité de continuer à soutenir massivement l'Ukraine, malgré l'opposition d'une partie des républicains et la lassitude des électeurs.

Joe Biden a relié les guerres en Ukraine et au Proche-Orient : "Le Hamas et Poutine représentent des menaces différentes mais ils ont un point commun. Ils veulent tous deux complètement anéantir une démocratie voisine", a exposé le chef d'État. "L'histoire nous a appris que lorsque les terroristes ne paient pas pour leur terreur, lorsque les dictateurs ne paient pas pour leur agression, ils provoquent davantage de chaos, de morts et de destructions. Ils continuent. Et le coût et les menaces pour l'Amérique et le monde ne cessent d'augmenter. Donc, si nous n'arrêtons pas l'appétit de Poutine pour le pouvoir et le contrôle de l'Ukraine, il ne se limitera pas à l'Ukraine".

Selon l_'Institute for the Study of War_, les Russes sont préoccupés par l'activité des Ukrainiens sur la rive Est du Dniepr, dans la région des Kherson, et craignent le lancement d'une contre-offensive de plus grande envergure.

Des avions russes vont patrouiller au-dessus de la mer Noire, en réponse au déploiement par les Etats-Unis de deux porte-avions en Méditerranée suite à l'attaque d'Israël par le Hamas le 7 octobre dernier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : l'Église orthodoxe liée à Moscou bientôt interdite

La Russie multiplie les attaques nocturnes sur les villes ukrainiennes proches du front

Guerre en Ukraine : les livraisons des ATACMS ont commencé