L'armée israélienne se rapproche de la ville de Gaza

L'armée israélienne a admis ciblé une ambulance qui transportait des blessés vers le point de passage de Rafah.
L'armée israélienne a admis ciblé une ambulance qui transportait des blessés vers le point de passage de Rafah. Tous droits réservés AFPTV STRINGER/AFP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les forces israéliennes renforcent leur encerclement autour de Gaza. Ce vendredi, Tsahal a admis avoir ciblé une ambulance. L'état-major affirme qu’elle était utilisée "par une cellule terroriste".

PUBLICITÉ

Les forces israéliennes renforcent leur encerclement autour de Gaza. Selon l'état major, la majorité des combats se déroulent dans des zones denses et complexes, parfois au corps à corps, renforcés par des frappes aériennes.

La branche armée du Hamas a déclaré que ses combattants avaient affronté les troupes israéliennes dans plusieurs zones de l'enclave et ont affirmé avoir détruit plusieurs chars avec des roquettes de fabrication locale.

Vendredi soir, un bâtiment scolaire a été pris pour cible dans la région d'al-Saftawi, au nord de la ville de Gaza. Les autorités du Hamas affirment que le bâtiment abritait des réfugiés. Au moins 20 personnes ont été tuées lors de la frappe.

Plus tôt, les forces israéliennes ont admis avoir ciblé une ambulance à côté de l'hôpital al-Shifa dans la ville. La frappe a fait au moins 15 morts, principalement des blessés qui devaient être transportés vers le point de passage de Rafah en Egypte. Selon Tsahal, le véhicule aurait été utilisé par des militants du Hamas... Une information que le Hamas a immédiatement démenti.

Le Segrétaire Général des Nations Unies António Guterres s'est dit "horrifié" par cette attaque.

Les tirs de roquettes sur Israël se poursuivent, malgré les efforts des troupes à Gaza et les frappes au sud du Liban. Vendredi soir, une roquette est tombée sur un jardin d'enfants à Sderot, mais aucune blessure n'a été signalée. Des sirènes d’avertissement de roquettes retentissent régulièrement dans tout le pays, y compris dans l’ancien port de Jaffa, dans le centre d’Israël.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza dans l'enfer des bombardements : les frappes israéliennes ont fait 10 000 morts, selon le Hamas

Tsahal serait "aux portes de la ville de Gaza", la situation cartes à l'appui

Une délégation du Hamas au Caire pour négocier les conditions d'un cessez-le-feu